Accueil

Corrélation des niveaux fossilifères marins interstratifiés dans les gypses messiniens, entre la carrière de Los Yesos et la carrière de Molinos de Aguas (bassin de Sorbas, SE Espagne)

Didier NÉRAUDEAU, Blaise VIDET, Philippe COURVILLE, Evelyne GOUBERT & Jean-Marie ROUCHY

fr Geodiversitas 24 (3) - Pages 659-667

Publié le 30 septembre 2002

Deux niveaux fossilifères marins ont été récemment découverts intercalés dans la série évaporitique messinienne de la carrière de Molinos de Aguas (bassin de Sorbas, SE Espagne). Le plus ancien correspond à des marnes noires riches en poissons Clupeidae appartenant à l'espèce Sardina crassa (Sauvage, 1873), alors que le plus récent est constitué de marnes et calcaires gris pâle contenant le bivalve Neopycnodonte navicularis (Brocchi, 1814) et l'échinide Brissopsis lyrifera (Forbes, 1841). Ces interruptions de la série évaporitique par des niveaux marins fossilifères signent des remises en eau locale de l'Est du bassin de Sorbas, dans un contexte marin de salinité peu différente de la normale. Sur le plan stratigraphique et paléoenvironnemental, ces intercalations marines sont interprétées comme les équivalents latéraux de deux des trois niveaux à fossiles marins précédemment découverts interstratifiés dans la série évaporitique de Los Yesos, à l'Ouest du bassin de Sorbas : 1) les argiles noires à poissons de Molinos de Aguas pourraient constituer l'équivalent de l'un des deux faciès de sables noirs à huîtres et pectinidés de Los Yesos ; et 2) les marnes et calcaires gris à Neopycnodonte et Brissopsis de Molinos de Aguas seraient l'équivalent des marnes et calcaires gris à Neopycnodonte et Brissopsis de Los Yesos.

Mots-clés :

Messinien, Sardina crassa, Neopycnodonte navicularis, Brissopsis lyrifera, Sorbas, Ouest Méditerranée, paléoenvironnements, évaporites

Télécharger l'article complet au format PDF