Accueil

Les contraintes douces : hospitalité et relations interspécifiques dans la chasse et l’élevage (Mentawai, Indonésie)

Lionel SIMON

fr Anthropozoologica 56 (13) - Pages 197-213

Publié le 17 septembre 2021

Cet article est tiré de la thématique Les suidés en contexte rituel à l’époque contemporaine

Cet article entend mettre en lumière les modes de sociabilité qui organisent les pratiques de chasse et d’élevage chez les Mentawai de la vallée de Bat Rereiket (Siberut, Indonésie). Dans ce contexte ethnographique, la simplicité des dispositifs techniques destinés à ces deux activités est compensée par la complexité des interactions que les individus entendent établir avec les animaux, ici les suidés. Il s’agit de montrer que les projets cynégétiques et « domesticatoires » que j’ai observés reposent sur un tour de force. Au détour d’une spatialisation précise de l’habitat, mais aussi de gestes rituels entourant la conservation des crânes des animaux, les Mentawai aboutissent à transmuter des rapports de prédation-­sacrifice en relations d’hospitalité. Ils mobilisent pour ce faire l’affectivité des cochons, de façon à susciter chez eux des formes d’attachement aux maisons (uma). À travers les ornements architecturaux et à travers les stratégies figuratives qui président à leur façonnement, cet article présente la manière dont les Mentawai s’attachent ainsi à configurer un espace hybride, à la fois humain et non humain.


Mots-clés :

Ontologies, réciprocité, figuration.

Télécharger l'article complet au format PDF