Accueil

Cryptogamie, Mycologie

Cryptogamie est une revue en flux continu, évaluée par les pairs, publiant des résultats originaux de recherche en langue anglaise. Les articles scientifiques, ainsi que les revues d’articles en taxonomie, biologie et écologie de tous les cryptogames, sont acceptés. Un numéro de Cryptogamie pourra être consacré au débat contradictoire sur un sujet d'actualité ou sur un thème donné sous la responsabilité d'éditeur(s) invité(s). Tous les articles publiés dans Cryptogamie respectent les différents codes de nomenclature. Une cession de droit devra être signée par les auteurs avant publication.

Cryptogamie, Mycologie publie des articles sur la taxinomie, la systématique, la phylogénie ou l'écologie des espèces fongiques, y compris pour des groupes traditionnellement étudiés par des mycologues, comme les oomycètes ou myxomycètes, mais qui ne font plus partie du règne fongique. Les soumissions qui concernent la description d'une seule espèce nouvelle seront integrées dans une compilation de dix espèces nouvelles ou épitypifiées (notre série 'Fungal Biodiversity Profiles'). Des manuscrits traitant principalement des caractères chimiques, purement floristiques ou ethnomycologiques sont fortement découragés.

Cryptogamie est une revue en accès libre "diamant", librement accessible sur son site internet et disponible en ligne dès sa parution, sans frais pour les auteurs. Cryptogamie est distribuée électroniquement par BioOne®, qui assure son archivage dans Portico et LOCKSS.

Les articles des fascicules parus jusqu'en 2018 seront progressivement mis en ligne courant 2019. Ils seront accessibles, librement, en open access.


Auparavant : Revue de mycologie créée en 1936 par Roger Heim (1900-1979) et Jacques Duché (1900-x). Incluant en 1937, Annales de cryptogamie exotique créée par Roger Heim en 1928.


en fr Éditorial

Denis LAMY et al.

1-2, Publié le 05 février 2019, art. 40 (1) DOI

Équipe éditoriale

Rédacteur en chef : Bart Buyk
Secrétaire d'édition : Étienne Cayeux

Comité scientifique

Slavomír Adamčík
Institute of Botany, Plant Science and Biodiversity Centre, Slovak Academy of Sciences, Dúbravská cesta 9, SK-84523, Bratislava, Slovakia.

André Aptroot
ABL Herbarium, G.v.d. Veenstraat 107, NL-3762 XK Soest, The Netherlands.

Cony Decock
Mycothèque de l’Université catholique de Louvain, Earth and Life Institute, Microbiology, Université catholique de Louvain, Croix du Sud 3,
B-1348 Louvain-la-Neuve, Belgium.

André Fraiture
National Botanic Garden of Belgium, Domein van Bouchout, B-1860 Meise, Belgium

Kevin Hyde
School of Science, Mae Fah Luang University, 333 M.1 T.Tasud Muang District - Chiang Rai 57100, Thailand.

Valérie Hofstetter
Station de recherche Agroscope Changins-Wädenswil, Dépt. Protection des plantes, Mycologie, CH-1260 Nyon 1, Switzerland.

Sinang Hongsanan
College of life science and oceanography, ShenZhen University, 1068, Nanhai Avenue, Nanshan, ShenZhen 518055, China.

Egon Horak
Schlossfeld 17, A-6020 Innsbruck, Austria

Jing Luo
Department of Plant Biology & Pathology, Rutgers University New Brunswick, NJ 08901, USA.

Ruvishika S. Jayawardena
Center of Excellence in Fungal Research, Mae Fah Luang University, 333 M. 1 T.Tasud Muang District, Chiangrai 57100, Thailand

Chen Jie
Instituto de Ecología, Xalapa 91070, Veracruz, México

Sajeewa S.N. Maharchchikumbura
Department of Crop Sciences, College of Agricultural and Marine Sciences, Sultan Qaboos University, Oman

Pierre-Arthur Moreau
UE 7144. Faculté des Sciences pharmaceutiques et biologiques. Université Lille Nord de France. F – 59006 Lille

Sylvie Rapior
Laboratoire de Botanique, Phytochimie et Mycologie / UMR -CNRS 5175 CEFE, Faculté de Pharmacie, 15, avenue Charles-Flahault, Université Montpellier I, BP 14491, 34093 Montpellier Cedex 5, France.

Contact
Cryptogamie, Mycologie
Muséum national d'Histoire naturelle
Publications scientifiques,
CP 41, 57 rue Cuvier,
F-75231 Paris cedex 05
France
myco@cryptogamie.com