Accueil

Geology and stratigraphy of Istanbul region

Nalan LOM, Semih Can ÜLGEN, Mehmet SAKINÇ & A. M. Celâl ŞENGÖR

en Geodiversitas 38 (2) - Pages 175-195

Publié le 24 juin 2016

Géologie et stratigraphie de la région d'Istanbul

La région d’Istanbul fait partie d’un fragment continental connu sous le nom de Rhodope-Pontides. Dans cet ensemble, la zone d’Istanbul comprend, à la base, un socle cristallin néoprotérozoïque contenant des reliques de croûte océanique, d’arcs volcaniques et de croûte continentale, qui affleurent seulement à l’est d’Istanbul, près de Zonguldak. Ce socle est recouvert par une séquence sédimentaire continue, bien développée de l’Ordovicien inférieur au Carbonifère inférieur. Le flysch carbonifère reflète une tectonique compressive qui a affecté toute la séquence paléozoïque. Celle-ci a été recoupée par l’intrusion de granitoïdes permiens, puis recouverte en discordance par les grès rouges et les conglomérats du Permien supérieur-Trias inférieur. Le Trias est présent à l’est d’Istanbul et montre un caractère transgressif. Le Jurassique est absent, probablement à cause de la fermeture de la Paléo-Téthys et la formation des Cimmerides qui en résultent. Seuls le Crétacé supérieur et le Paléocène sont bien développés dans la région d’Istanbul, avec un cortège de sédiments clastiques, de carbonates et de roches volcaniques andésitiques qui recouvre en discordance les terrains antérieurs. La fermeture de la suture intra-Pontides le long de la zone d’Istanbul lors de sa collision avec le Continent de Sakarya a provoqué un autre épisode compressif important durant l’évolution Alpide de la région. Les premières formations post-orogéniques sont des calcaires nummulitiques du Lutétien-Bartonien, suivis par une séquence de calcaires et de sables miocènes du domaine de la Paratéthys, principalement d’âge Vallésien, qui incluent le gisement de vertébrés de Küçükçekmece étudié ici. Le Pliocène est représenté par des dépôts fluviatiles clastiques. Le Pléistocène a été déposé sur une surface d’érosion, déformée ultérieurement et dans laquelle s’est creusée la vallée fluviale qui est à l’origine du Bosphore. Cette vallée fut ennoyée par la mer au cours de l’Holocène, ce qui a conduit au remplissage de la Mer Noire.

Mots-clés :

Istanbul, Küçükçekmece, contexte géologique, Paratéthys, Vallésien, stratigraphie

Télécharger l'article complet au format PDF