Accueil

Le passage Mio-Pliocène dans le bassin du Bas Chélif (Algérie). Biostratigraphie et paléoenvironnements

Khireddine Faïyçal Tewfik ATIF, Mostefa BESSEDIK, Lahcene BELKEBIR, Bouhameur MANSOUR & Jean-Paul SAINT MARTIN

fr Geodiversitas 30 (1) - Pages 97-116

Publié le 28 mars 2008

L’analyse biostratigraphique des terrains mio-pliocènes, établie à partir des foraminifères planctoniques, a permis de reconnaître deux successions lithologiques différentes. En bordure de bassin (Sassel), les stromatolites correspondant à la partie terminale du développement des plates-formes carbonatées du Messinien sont surmontés en discordance de ravinement par des marnes sableuses du Pliocène inférieur (Zancléen). Au centre du bassin (Sidi Brahim, Sidi Bel Attar), les sédiments postérieurs aux gypses messiniens sont marqués à la base par un remaniement des gypses, sous forme de conglomérats de blocs de gypse, par des dépôts de marnes jaunes sableuses et de marnes grises, et enfin par des marnes blanches, comparables au facièsTrubi du Zancléen. L’analyse de la microfaune, foraminifères benthiques et ostracodes, montre que, dans le bassin du Chélif, le régime de confinement correspondant à la « crise de salinité » du Messinien est suivi par une pulsation marine intra-messinienne. Au centre du bassin, celle-ci s’enregistre dans des milieux de l’étage infralittoral à salinité élevée, à travers des marnes sableuses, puis évolue vers des marnes grises traduisant des milieux plus profonds de l’étage circalittoral. Cependant, cette pulsation n’atteindrait pas les plates-formes toujours soumises à l’érosion, des ravinements affectant le sommet des niveaux stromatolitiques. Au Zancléen, le bassin du Bas Chélif enregistre une transgression marine brutale qui envahit des aires profondes au centre du bassin dans lesquelles sont cantonnées des marnes blanches du Zancléen. Le biofaciès plus riche et diversifié, différent de celui du Messinien, montre une microfaune caractéristique de l’étage bathyal alors que sur les bordures le milieu reste peu profond, caractéristique de l’étage infralittoral.

Mots-clés :

Algérie, Messinien, foraminifères, paléoenvironnement, crise de salinité messinienne

Télécharger l'article complet au format PDF