Accueil

Biostratigraphie et lithologie des séries serravallo-tortoniennes du massif du Dahra et du bassin du Chélif (Algérie). Implications sur la position de la limite serravallo-tortonienne

Lahcene BELKEBIR, Amel LABDI, Bouhameur MANSOUR, Mostefa BESSEDIK & Jean-Paul SAINT MARTIN

fr Geodiversitas 30 (1) - Pages 9-19

Publié le 28 mars 2008

L’étude lithologique et biostratigraphique de la coupe de Djebel Meni (massif du Dahra, Algérie) basée sur 54 échantillons a révélé la présence de nombreux marqueurs de foraminifères planctoniques ayant permis d’identifier deux sous-zones (Orbulina suturalis, O. universa) respectivement attribuées au Langhien supérieur et au Serravallien inférieur ainsi que deux biozones (Neogloboquadrina acostaensis, N. humerosa-N. dutertrei) rattachées au Tortonien. Ceci a permis de reconsidérer les attributions chronostratigraphiques antérieures en mettant en évidence l’absence du Serravallien supérieur et du Tortonien basal. Le passage entre les dépôts serravalliens et tortoniens y est également précisé et corrélé. Des corrélations avec les marges nord et sud du bassin du Chélif apportent des éléments pour une meilleure connaissance de la transgression tortonienne dans cette région.

Mots-clés :

Limite serravallo-tortonienne, foraminifères planctoniques, lithologie, biostratigraphie, Djebel Meni, bassin du Chélif, Algérie

Télécharger l'article complet au format PDF