Accueil

Le gisement paléontologique villafranchien terminal de Peyrolles (Issoire, Puy-de-Dôme, France) : résultats de nouvelles prospections

Andrea M. F. VALLI, Jean-Bernard CARON, Evelyne DEBARD, Claude GUÉRIN, Jean-François PASTRE & Jacqueline ARGANT

fr Geodiversitas 28 (2) - Pages 297-317

Publié le 30 juin 2006

Des sondages récents ont permis de retrouver le niveau fossilifère renfermant la faune villafranchienne terminale de Peyrolles. Ce site, découvert au xixe siècle, se situe à la bordure est du plateau de Perrier (Puy-de-Dôme, France). Il représente la référence biochronologique internationale pour cette période du Villafranchien (zone MNQ 19). Il est donc plus récent que Senèze (Haute-Loire, France) et probablement contemporain de Valdarno supérieur (Toscane, Italie). Les fossiles se situent au sommet d’une séquence fluviatile remaniant des pyroclastites trachytiques du strato-volcan du Mont-Dore (Puy-de-Dôme, France). La faune comprend quatre mammifères, dont trois ruminants : Leptobos cf. etruscus, Eucladoceros sp. et « Cervus » perolensis. La dernière espèce est la plus commune. Un mammifère indéterminé de taille comparable à un rhinocéros a aussi été découvert. La flore comprend des arbres à feuillage caduc, tels le chêne, et des conifères, tels le cèdre, comme au site villafranchien moyen de Saint-Vallier (Drôme, France).

Mots-clés :

Mammalia, Cervidae, Pléistocène inférieur, Villafranchien terminal, Peyrolles, France, pollens

Télécharger l'article complet au format PDF