Accueil

Sur le développement de l'entretien et de l'élevage des bovins du 1er au 13e siècle, à Cologne

Hubert BERKE

de Anthropozoologica 25-26 - Pages 405-412

Publié le 01 juin 1998

Les bovins domestiques du Rhin à l'époque pré-romaine avaient une hauteur au garrot moyenne de 105 à 115 cm. À partir de l'occupation romaine, on note une augmentation de la taille jusqu'à 140 cm, due à l'importation d'animaux plus grands et à des sélections dans la reproduction. La connaissance et le succès des pratiques d'élevage romaines se perdent au début des temps médiévaux, quant les Francs amènent avec eux leurs propres animaux, plus petits. Du 6e au 9e siècle, ces animaux grandissent en taille grâce aux bons pâturages disponibles autour de Cologne. En raison de l'intensification de l'agriculture au 10e siècle, les sols plus riches ne sont plus utilisés pour le pâturage, et le petit bétail (90 à 105 cm) domine de nouveau. Des échanges commerciaux plus larges au 12e siècle ramènent à nouveau des bovins de plus grande taille.

Mots-clés :

Bétail, Cologne, période romaine, temps médiévaux.

Télécharger l'article complet au format PDF