Accueil

Bêtes médiévales et familiarité : animaux familiers de l'esprit, animaux familiers de la vie

Frédérique AUDOIN-ROUZEAU

fr Anthropozoologica 20 - Pages 11-40

Publié le 01 février 1995

Cet article a pour but d'analyser simultanément, pour le monde médiéval européen, le bestiaire mental, celui des écrits, de la sculpture, de l'héraldique, et le monde animal vrai avec lequel l'homme est en contact au sein de ses aires d'habitat. Cette double approche met en évidence les écarts ou les similitudes qui pouvaient exister entre le monde animal symbolique, pensé, et le monde animal réel, vécu : à travers l'étude de la fréquence de 134 espèces animales sur 188 sites archéologiques d'Europe, il est possible d'examiner les degrés de la familiarité de l'homme avec ces différentes espèces et de les comparer avec leur présence plus ou moins forte dans le registre de la pensée.

Mots-clés :

Europe, Moyen Âge, Faune réelle, Bestiaire mental.

Télécharger l'article complet au format PDF