Accueil

Une enquête sur les nouvelles sensibilités à l'égard des animaux domestiques

Jacqueline MILLIET, Jean-Pierre DIGARD & Anne-Chantal MEZGER

fr Anthropozoologica 10 - Pages 31-47

Publié le 01 juin 1989

Réalisée par questionnaire auprès des visiteurs de l'exposition "Des animaux et des hommes" qui s'est tenue au Musée d'ethnographie de Neuchâtel (Suisse) de mai 1987 à janvier 1988, la présente enquête confirme la diffusion, dans la culture européenne occidentale, de nouvelles sensibilités à l'égard des animaux domestiques. Plusieurs traits s'en dégagent : 1) la hiérarchisation de ces animaux -fondée sur un critère, non plus d'utilité, mais de proximité vis-à-vis de l'homme- accorde une place privilégiée aux animaux de compagnie (chat puis chien, en tête), immédiatement suivis du cheval; 2) les mauvais traitements aux animaux soulèvent une réprobation générale, qui ne va cependant pas jusqu' à la remise en cause des pratiques jugées utiles comme l'expérimentation sur les animaux ou l'élevage en batterie; 3) le nouvel idéal de commensalité avec les animaux s'étend à l'ensemble de la faune, en entraînant un flou certain dans les distinctions domestiques/sauvages et même humain/animal.
Mots-clés :
Enquête ethnographique, Évolution sociologique, Animal de compagnie, Animal domestique , Europe occidentale.
Télécharger l'article complet au format PDF