Accueil

Growing evidence for contacts between Polish and French geologists in the middle of 19th century

Radosław TARKOWSKI

en Comptes Rendus Palevol 1 (7) - Pages 629-637

Publié le 31 décembre 2002

Mise en évidence de nouvelles données sur la coopération entre les géologues polonais et français au milieu du XIXe siècle

Cet article présente les résultats de recherches sur la coopération scientifique entre les géologues polonais et français au milieu du XIX e siècle. Les investigations menées en France (université Pierre-et-Marie-Curie, Muséum national d’histoire naturelle, archives de l’Académie des sciences de Paris, Société géologique de France, université Claude-Bernard de Lyon) et en Pologne ont permis de mettre en évidence de nouveaux éléments de cette coopération. Ils se rapportent essentiellement aux travaux de deux éminentes personnalités de cette époque : L. Zejszner, professeur à l’université des Jagellons de Cracovie, et E. Hébert, professeur à la Sorbonne. Ce travail nous a permis de retrouver à la Sorbonne un riche ensemble de fossiles de Pologne rassemblés par Beicher, Curet, Hébert, Lambert, Munier-Chalmas, Petitclerc et Zejszner, ainsi que d’autres collections du XIX e siècle de fossiles provenant de Pologne. Les recherches ont porté également sur les travaux de Polonais, membres de la Société géologique de France, sur les correspondances d’E. Hébert avec les géologues polonais, sur l’allocution présidentielle prononcée par E. Hébert à la session de la Société géologique de France et dédiée à L. Zejszner, ainsi que sur les relations éventuelles de L. Zejszner avec A. d’Orbigny.


Mots-clés :

histoire de la géologie, Sorbonne, Hébert, d’Orbigny, Zejszner

Télécharger l'article complet au format PDF Commander une version imprimée