Accueil

Wild food in an urban environment: freshwater fish consumption in the archaic town of Forcello (northern Italy)

Hannah RUSS & Angela TRENTACOSTE

en Anthropozoologica 56 (5) - Pages 71-85

Publié le 02 avril 2021

Alimentation sauvage en milieu urbain : consommation de poissons d'eau douce dans la ville archaïque de Forcello (Italie du Nord)

Les villes étrusques de la plaine du Pô, au nord de l'Italie, ont prospéré pendant la période archaïque (c. vie-ive siècles av. J.-C.) grâce à un réseau commercial organisé et dynamique qui les reliait à l'Italie, l'Europe et la Méditerranée. Ce nouveau réseau urbain a eu une grande influence sur le territoire qu'il occupait et des études zooarchéologiques démontrent l'émergence d'une nouvelle stratégie agricole ainsi que l'amélioration de l'élevage. Bien qu'il existe de nombreuses preuves de la manière dont ces communautés étrusques ont façonné leur environnement urbain et leur arrière-pays agricole, leur relation avec les ressources sauvages – en dehors de la chasse de prestige – est mal comprise. En raison des biais taphonomiques et de collecte, les assemblages zooarchéologiques comprenant de petits taxons sauvages comme les poissons et les oiseaux sont rares. Dans ce contexte, l'assemblage d'arêtes de poisson de la ville portuaire archaïque de Forcello offre une occasion exceptionnelle d'étudier l'exploitation des ressources sauvages dans un contexte urbain. Nous présentons ici une première analyse d'assemblage ichtyologique et situons les résultats dans leur contexte zooarchéologique et culturel plus large. Les résultats suggèrent une stratégie de pêche qui privilégie les gros poissons pêchés à la ligne, avec un degré significatif de continuité dans la représentation des espèces par rapport à la préhistoire et à la protohistoire. Si la quantité de nourriture fournie par la pêche était minime comparativement à celle du bétail domestique, les aliments sauvages, dont le poisson, étaient la principale source de diversité alimentaire, ce qui peut expliquer leur présence dans les pratiques rituelles étrusques.


Mots-clés :

Âge du fer, Étrusques, subsistance, paléoéconomie, biodiversité, plaine du Pô, milieux fluviaux

Télécharger l'article complet au format PDF