Accueil

A new species of Asterodiscides (Echinodermata, Asteroidea, Asterodiscididae) from the tropical southwest Pacific, and the biogeography of the genus revisited

David J. W. LANE & Frank W. E. ROWE

en Zoosystema 31 (3) - Pages 419-429

Publié le 30 septembre 2009

Une nouvelle espèce d’Asterodiscides (Echinodermata, Asteroidea, Asterodiscididae) du Sud-Ouest du Pacifique tropical, et reconsidération de la biogéographie du genre

Une nouvelle espèce d’Asterodiscides, A. bicornutus n. sp., est décrite d’Espiritu Santo, Vanuatu, dans le Sud-Ouest Pacifique tropical, une région que l’on peut qualifier d’extension vers le sud-est de la zone de biodiversité marine maximale connue sous le nom de Triangle du corail. La biogéographie du genre, en particulier son apparente absence de la région indo-malaise équatoriale et de l’Ouest Pacifique et l’existence de distributions disjointes, est réexaminée. L’affirmation selon laquelle cette distribution irrégulière résulterait d’extinctions sur les plateaux durant les maxima glaciaires, suivies d’échecs dans la recolonisation de la région abritant le noyau de diversité durant les périodes de haut niveau de la mer, est rejetée. Les espèces tropicales d’Asterodiscides se trouvent généralement à des profondeurs correspondant au thermocline océanique, une zone sous-échantillonnée qui est plus profonde dans le Pacifique ouest. Des études futures de ces rares Asteroidea dans la région abritant le noyau de biodiversité, un échantillonnage des zones de plateaux plus profondes et des zones d’upwelling, ainsi que des analyses moléculaires et des études de biologie (particulièrement des stratégies reproductives), sont considérés comme essentiels pour une meilleure compréhension de la biogéographie et de la spéciation de ce genre.

Mots-clés :

Echinodermata, Asteroidea, Asterodiscididae, Asterodiscides, Santo, Vanuatu, biogéographie, région indo-malaise, Triangle du corail, thermocline océanique, espèce nouvelle.

Télécharger l'article complet au format PDF