Accueil

On the phanerobranch dorids of Angola (Mollusca, Nudibranchia): a crossroads of temperate and tropical species

Yvonne VALLÈS, Ángel VALDÉS & Jesús ORTEA

en Zoosystema 22 (1) - Pages 15-31

Publié le 30 mars 2000

Sur les doridiens phanérobranches d'Angola (Mollusca, Nudibranchia) : une rencontre des espèces des eaux tempérées et tropicales

Les espèces suivantes sont signalées pour la première fois dans ce secteur : Okenia amoenula (Bergh, 1907), Okenia digitata (Edmunds, 1966), Polycera hedgpethiMarcus, 1964, Polycera aurantiomarginata García-Gómez & Bobo, 1984, Thecacera pennigera (Montagu, 1815) et Kaloplocamus ramosus (Cantraine, 1835). Seules trois d'entre elles avaient déjà été recueillies en Afrique occidentale tropicale, P. aurantiomarginata aux îles du Cap-Vert (sous le nom Polycera xicoi Ortea &Rolán, 1989), T. pennigera au Ghana et O. digitata aussi au Ghana (comme appartenant au genre Teshia et que l'on synonymise ici avec Okenia). Une espèce nouvelle, Limacia annulata, est décrite. Cette espèce présente les caractéristiques externes suivantes : présence de cinq feuilles branchiales, un anneau rouge près de l'extrémité des papilles dorsales et absence de tubercules sur le dos. La radula de L. anulata possède une plaque rachidienne. Les modèles de distribution de plusieurs espèces sont discutés, ainsi que l'hypothèse selon laquelle l'Angola est une région de transition entre l'Afrique du Sud et l'Afrique occidentale.

Mots-clés :

Mollusca, Nudibranchia, dorides phanérobranches, systématique, espèces nouvelles, Angola, biogéographie.

Télécharger l'article complet au format PDF