Accueil

Neogene and Quaternary fossil remains of beaked whales (Cetacea, Odontoceti, Ziphiidae) from deep-sea deposits off Crozet and Kerguelen islands, Southern Ocean

Olivier LAMBERT, Christian de MUIZON, Guy DUHAMEL & Johannes VAN DER PLICHT

en Geodiversitas 40 (6) - Pages 135-160

Publié le 29 mars 2018

Restes fossiles néogènes et quaternaires de baleines à bec (Cetacea, Odontoceti, Ziphiidae) de dépôts profonds au large des îles Crozet et Kerguelen, océan Austral

Bien qu’un grand nombre d’espèces de baleines à bec (Cetacea, Odontoceti, Ziphiidae) habitent de nos jours l’océan Austral et les zones avoisinantes, l’occupation passée de cette région par ces cétacés à sonar hautement spécialisés, se nourrissant à grandes profondeurs, reste très mal connue. Récemment, des activités de pêche à la palangre menées sur le fond de l’océan à des profondeurs de 500 à 2000 mètres au large des îles sub-antarctiques de Crozet et Kerguelen, dans le secteur indien de l’océan Austral, ont permis la « capture » accessoire de dizaines de restes crâniens fossiles de ziphiidés. La description et la comparaison des crânes les mieux préservés et les plus diagnostiques de cette collection a permis l’identification de plus de huit espèces dans au moins sept genres : les hyperoodontinés Africanacetus ceratopsis, Khoikhoicetus kergueleni n. sp., Hyperoodontinae indet. aff. Africanacetus, et Mesoplodon sp. aff. Mesoplodon layardii, les ziphiinés Izikoziphius rossi et Ziphius sp., et les ziphiidés indet. Nenga sp. aff. Nenga meganasalis et Xhosacetus hendeysi.

Sans surprise, avec au moins quatre espèces en commun (A. ceratopsis, Izikoziphius rossi, X. hendeysi, et Ziphius sp.), cet assemblage montre les plus grandes similitudes avec les assemblages décrits des dépôts océaniques profonds au large de l’Afrique du Sud. Ces similitudes fournissent de nouvelles données sur la distribution paléogéographique de plusieurs espèces éteintes et indiquent des âges géochronologiques similaires pour au moins une partie de ces assemblages. La quantité limitée de données disponibles indique un âge pré-Pliocène pour une bonne partie de l’assemblage de Crozet-Kerguelen, ce qui suggère une colonisation relativement précoce de l’océan Austral par des ziphiidés du groupe-couronne. D’un autre côté, la datation radiométrique au 14C de deux spécimens de Mesoplodon sp. aff. Mesoplodon layardii a fourni des âges allant du Pléistocène terminal au tout début de l’Holocène. Ces résultats indiquent soit la présence d’une espèce éteinte de Mesoplodon dans l’océan Austral il y a seulement quelques milliers d’années, soit la présence d’une espèce moderne, non encore identifiée et proche parente de la baleine à bec de Layard Mesoplodon layardii.

Mots-clés :

Ziphiidae, baleines à bec, Îles Kerguelen, Îles Crozet, Miocène, quaternaire, océan austral, espèce nouvelle

Télécharger l'article complet au format PDF