Accueil

Large mammals of Fouvent-Saint-Andoche (Haute-Saône, France): a glimpse into a Late Pleistocene hyena den

Jean-Baptiste FOURVEL, Philippe FOSSE, Philippe FERNANDEZ & Pierre-Olivier ANTOINE

en Geodiversitas 37 (2) - Pages 237-266

Publié le 26 juin 2015

Les faunes de mammifère de Fouvent-Saint-Andoche (Haute-Saône, France) : aperçu d’un repaire d’hyène du Pléistocène supérieur

Le gisement paléontologique de Fouvent-Saint-Andoche (Fouvent-le-bas, Haute-Saône, France), connu depuis le XIXème siècle, est composé d’une important assemblage osseux mis au jour en contexte karstique. Cet article se concentre sur l’analyse des 14977 vestiges issus des collections historiques (fouilles de 1842) et des travaux récents (1989-1992). Une liste faunique comprenant 18/19 espèces de grand mammifère a pu être établie : 12 carnivores (Crocuta crocuta spelaea (Goldfüss, 1832), Panthera (Leo) spelaea (Goldfüss, 1810), Ursus spelaeus Rosenmüller & Heinroth, 1794, Canis lupus Linnaeus, 1758, Vulpes vulpes Linnaeus, 1758, cf. Alopex, Gulo gulo Linnaeus, 1758, Meles meles Linnaeus, 1758, Martes sp., Mustela eversmanii Lesson, 1827, Mustela sp.) et 7/8 ongulés (Mammuthus primigenius Blumenbach, 1799, Coelodonta antiquitatis (Blumenbach, 1799), Megaloceros giganteus Blumenbach, 1799, Cervus elaphus Linnaeus, 1758, Rangifer tarandus (Linnaeus, 1758), Equus germanicus Nehring, 1884, Bos primigenius Bojanus, 1827 et/ou Bison priscus Bojanus, 1827). L’analyse paléontologique nous permet ainsi de caractériser le degré évolutif des différentes espèces et de préciser leur apport biochronologique. L’examen détaillé de certain taxon dont C. c. spelaea, E. germanicus, ou C. antiquitatis améliore nos connaissances de ces associations fauniques ainsi que leur place au sein des repaires d’hyène pléistocène.

Mots-clés :

Fouvent-Saint-Andoche, repaire d’hyène, OIS3, paléontologie, Carnivore, Ongulé, implication paléoenvironnementale

Télécharger l'article complet au format PDF