Accueil

Early Permian silicified floras from the Perdasdefogu Basin (SE Sardinia): comparison and bio-chronostratigraphic correlation with the floras of the Autun Basin (Massif central, France)

Jean GALTIER, Ausonio RONCHI & Jean BROUTIN

en Geodiversitas 33 (1) - Pages 43-69

Publié le 31 mars 2011

Flores silicifiées du Permien basal du Bassin de Perdasdefogu (SE de la Sardaigne) : comparaison et corrélation bio-chronostratigraphique avec les flores du Bassin d'Autun (Massif central, France)

Dans le Bassin de Perdasdefogu (Ogliastra, Sardaigne) des cherts anguleux renferment des plantes préservées sous forme de perminéralisations siliceuses. L’assemblage comprend les genres Sphenophyllum, Arthropitys, Palaeostachya, Pecopteris, Scolecopteris, Stewartiopteris, Psaronius, Ankyropteris, Anachoropteris, du bois et des ovules appartenant probablement à des Médullosales, des tiges, feuilles et ovules de type cordaitales et, rarement, du bois de Dadoxylon. Les fougères arborescentes marratiales constituent l’élément dominant avec les feuillages Pecopteris et Scolecopteris comme fossiles les plus communs ; les sphénopsides calamitales sont deuxième en abondance. Généralement un spécimen de chert contient un grand nombre de fragments végétaux (racines et feuilles presque à égalité) suggestif d’une accumulation végétale de type coal-ball. Plus rarement un spécimen peut correspondre à un seul fragment, par exemple un morceau de bois. La préservation et l’accumulation des végétaux sont très comparables à ceux des assemblages de plantes silicifiées du Permien basal d’Autun et du Pennsylvanien de Grand-Croix (Massif central, France) ainsi que du Bassin Permien basal de Döhlen (Allemagne). Il est certainement significatif que l’assemblage provenant du Bassin de Perdasdefogu soit, comme la végétation silicifiée contemporaine d’Autun, dominé par les fougères arborescentes et les calamitales. Cependant, comme à Autun, la flore perminéralisée contraste avec les flores en compression sous-jacentes qui sont caractérisées par la présence de conifères et de peltaspermes. L’inventaire de la macroflore de Perdasdefogu suggère une datation Autunien moyen-supérieur qui correspond précisément aux formations de Surmoulin/Millery du Bassin d’Autun. Ceci est conforme avec un intervalle de temps à la transition Asselien-Sakmarien, ainsi que le suggère la présence d’amphibiens dans des intervalles stratigraphiques très voisins et parfaitement corrélables avec la même association trouvée au lac Gottlob (Bassin Thuringian Forest). L’analyse comparée des horizons silicifiés fossilifères, bien repérés dans la succession stratigraphique de Perdasdefogu et de ceux provenant des formations de Surmoulin et Millery dans le Bassin d’Autun, suggère qu’ils sont contemporains et d’âge Permian basal. Compte-tenu de son riche contenu fossilifère, le Bassin de Perdasdefogu représente indiscutablement une succession de référence pour l’Autunien dans l’ensemble le plus occidental du domaine paléo-téthysien et pour sa macroflore.

Mots-clés :

Flores silicifiées, Autunien, Permien basal, Sardaigne, macroflores en compression

Télécharger l'article complet au format PDF