Accueil

First record of Trogontherium cuvieri (Mammalia, Rodentia) from the middle Pleistocene of Poland and review of the species

Lucja FOSTOWICZ-FRELIK

en Geodiversitas 30 (4) - Pages 765-778

Publié le 29 décembre 2008

Première récolte de Trogontherium cuvieri (Mammalia, Rodentia) du Pléistocène moyen de Pologne et révision de l’espèce.

Les restes fossiles de Castoridae sont relativement rares en Pologne. Il s’agit essentiellement de petites espèces miocènes, comme Chalicomys jaegeri Kaup, 1832, Steneofiber eseri (Meyer, 1846) et S. minutus Meyer, 1838, ainsi que Boreofiber wenzensis (Sulimski, 1964) du Pliocène et de l’espèce contemporaine Castor fiber Linnaeus, 1758 connue en abondance dans le Pléistocène supérieur. On décrit ici la récolte de Trogontherium cuvieri Fischer de Waldheim, 1809, un grand Castoridae eurasiatique dans le site Kozi Grzbiet (centre de la Pologne) daté du début du Pléistocène moyen ; il s’agit de la première récolte de cette espèce en Pologne. L’aire de répartition de cette espèce au Pliocène supérieur et au Pléistocène inférieur (où il a atteint son maximum) englobait l’Eurasie depuis la France jusqu’à la Chine à l’est et depuis la Sibérie du nord (région de la Kolyma) jusqu’à la Mer d’Azov au sud. Trogontherium cuvieri s’est éteint à la fin du Pléistocène moyen (Saalien). L’histoire taxonomique et les problèmes complexes de nomenclature de cette espèce sont présentés. On présente également la répartition des restes fossiles de cette espèce et quelques changements évolutifs concernant la dentition, ainsi qu’un bref résumé des caractères du squelette postcrânien. De façon générale, le mode de vie de cet animal était plus lié à l’habitat terrestre que celui du Castor contemporain.

Mots-clés :

Mammalia, Rodentia, Castoridae, adaptations, répartition, systématique, Kozi Grzbiet, Pléistocène

Télécharger l'article complet au format PDF