Accueil

Les Phricodoceratidae Spath, 1938 (Mollusca, Cephalopoda) : ontogenèse, évolution et paléobiogéographie

Christian MEISTER

fr Geodiversitas 29 (1) - Pages 87-117

Publié le 30 mars 2007

Les Phricodoceratidae constituent une famille très originale et rare du Jurassique inférieur. Elle est représentée par le genre Phricodoceras Hyatt, 1900 qui contient 10 espèces : P. taylori (Sowerby, 1826), P. lamellosum (Orbigny, 1844), P. urkuticum (Geczy, 1959), P. paronai (Bettoni, 1900), P. bettonii Geczy, 1976, P. venzoi Fantini Sestini, 1978, P. cornutum (Simpson, 1843), P. oistoides Geczy, 1976, P. imbricatum (Bettoni, 1900) et P. cantaluppii Fantini Sestini, 1978. Son intervalle d’existence est d’environ 6 à 7 millions d’années depuis le Sinémurien supérieur (Zone à Raricostatum) jusqu’au Pliensbachien supérieur (sommet de la zone à Margaritatus-base de la zone à Spinatum). Un bilan exhaustif, basé sur la révision des différentes espèces avec leur synonymie complète et sur des arguments d’ordre morphologiques, stratigraphiques et paléogéographiques, permet de proposer une histoire évolutive des Phricodoceras. Une interprétation cladistique sensu Dommergues & Meister (1999) et une proposition de dimorphisme sexuel, où P. tayloriP. bettoniiP. venzoi représenteraient les formes microconches et P. lamellosumP. urkuticumP. paronai les macroconches, sont également présentées. Quatre hypothèses sont discutées concernant leur origine qui reste cependant énigmatique.

Mots-clés :

Mollusca, Cephalopoda, Ammonitina, Phricodoceratidae, évolution, ontogenèse, taxonomie, biostratigraphie, paléogéographie, cladistique

Télécharger l'article complet au format PDF