Accueil

A new carcharodontosaurid (Dinosauria, Theropoda) from the Upper Cretaceous of Argentina

Rodolfo A. CORIA & Philip J. CURRIE

en Geodiversitas 28 (1) - Pages 71-118

Publié le 31 mars 2006

Un nouveau carcharodontosauridé (Dinosauria, Theropoda) du Crétacé supérieur d’Argentine.

Un nouveau théropode carcharodontosauride de la Formation Huincul, datée du Crétacé supérieur, de la Province de Neuquén, Argentine, est décrit. D’une taille proche de celle de Giganotosaurus carolinii Coria & Salgado, 1995, Mapusaurus roseae n. gen., n. sp. est défini par des caractères qui incluent : un crâne haut, court et étroit, avec une fosse antorbitaire assez large, une fenêtre maxillaire petite et étroite et des os nasaux non fusionnés et d’aspect rugueux. Au niveau cervical, les vertèbres de Mapusaurus roseae n. gen., n. sp. porte des épines neurales, et, distalement, des épipophyses effilées, de grandes épines neurales dorsales, et des pleurocèles centraux jusqu’à la première vertèbre sacrée et accessoirement des épines neurales dans la région caudale. L’humérus est robuste avec des condyles distaux peu développés, les métacarpes sont fusionnés, l’ilion dont la brevis fossa s’étend loin vers le pédoncule ischiatique. Le fémur porte un quatrième trochanter en position basse. Les résultats de l’analyse phylogénétique indiquent que Mapusaurus roseae n. gen., n. sp. partage avec Carcharodontosaurus Stromer, 1931 et Giganotosaurus Coria & Salgado, 1995 plusieurs caractères dérivés dont : des dents en forme de lame étroite à émail plissé, des os de la face profondément sculptés, une voûte supraorbitaire constituée par le complexe postorbitaire-palpébrale et une tête fémorale dirigée dorsomédialement. Des restes de Mapusaurus n. gen. ont été trouvés dans un « bonebed » où 100 % des os de dinosaures identifiables sont rapportés à ce genre. Si l’on prend en considération les métatarses, on peut dénombrer que sept individus au minimum furent fossilisés sur le site. La formation de ce « bonebed » résulterait d’une accumulation d’os sur la durée ou d’une accumulation plus rapide de carcasses. La présence de ce seul taxon de carnivore représenté par des individus d’âges différents apporte des données tant sur la variation au sein d’une seule et même population que sur des traits du comportement de Mapusaurus roseae n. gen., n. sp.

Mots-clés :

Dinosauria, Theropoda, Carcharodontosauridae, Crétacé supérieur, Argentine, nouveau genre, nouvelle espèce

Télécharger l'article complet au format PDF