Accueil

Étude stratigraphique du Rosso Ammonitico du Monte Inici (domaine Trapanais, Sicile occidentale) : événements biosédimentaires au Jurassique moyen-Crétacé inférieur

Bérengère SAVARY, Fabrizio CECCA & Annachiara BARTOLINI

fr Geodiversitas 25 (2) - Pages 217-235

Publié le 27 juin 2003

Les successions pélagiques jurassiques de la Sicile occidentale sont essentiellement caractérisées par le Rosso Ammonitico. Dans le secteur Est du Monte Inici ce lithofaciès est représenté du Callovien au Berriasien supérieur, tandis que dans les secteurs SW et NW il se termine à l'Oxfordien moyen et il est surmonté de calcaires à silex corrélables aux radiolarites téthysiennes. La base de la succession pélagique étudiée révèle que les sédiments du Callovien étaient soumis à un fort hydrodynamisme. Il s'ensuit une période plus calme puis l'intervalle Kimméridgien supérieur-Berriasien est à nouveau soumis à un hydrodynamisme intense et cyclique. Le milieu devient plus calme à la fin du Berriasien. À l'Oxfordien moyen-supérieur la diversité squelettique maximale, l'apparition du faciès noduleux à Monte Inici Est et la mise en place de calcaires silicifiés dans le secteur sud sont corrélées à un pic positif du d 13 C (d 13 C = + 3 [[perthousand]]) qui indiquerait une productivité biologique accrue. En revanche, dans la Zone à Planula (Oxfordien supérieur), un minimum relatif de la courbe du d 13 C (+ 2,3 [[perthousand]]) coïncide avec une baisse de la biodiversité et la disparition locale des protoglobigérinidés. Les fluctuations de la courbe du d 13 C seraient dues à des variations de conditions paléoenvironnementales globales. L'hétéropie Rosso Ammonitico/radiolarites s.l. est contrôlée par des gradients paléotopographiques locaux.

Mots-clés :

Rosso Ammonitico, Téthys, Jurassique, Crétacé, Sicile, sédimentologie, stratigraphie, géochimie, paléogéographie

Télécharger l'article complet au format PDF