Accueil

Cycle sédimentaire et vertébrés d'une formation peu connue du Bassin de Paris, l'unité des Sables de Bourguillemont (Oise, France) (Paléocène supérieur)

Didier B. DUTHEIL, Fabrice MOREAU & Vincent DELHAYE-PRAT

fr Geodiversitas 24 (4) - Pages 753-764

Publié le 27 décembre 2002

Les Sables de Bourguillemont (Thanétien), associés aux calcaires sus-jacents, apparaissent comme une séquence complète. Des vertébrés sont cités pour la première fois de la localité éponyme de cette formation. Ces restes de vertébrés représentés par des dents, des vertèbres et des écailles ont permis d'identifier 10 taxons d'élasmobranches (Carcharias hopei (Agassiz, 1843), Striatolamia striata (Winkler, 1874), Anomotodon aff. novus (Winkler, 1874), Palaeohypotodus rutoti (Winkler, 1874), Physogaleus secundus (Winkler, 1874), Palaeogaleus vincenti (Daimeries, 1888), Megasqualus orpiensis (Winkler, 1874), Squatina sp., Myliobatis sp., Burnhamia sp.), cinq taxons d'actinoptérygiens (Lepisosteidae gen. et sp. indet. et quatre Teleostei indéterminés) et un crocodile indéterminé de petite taille. Ces données confirment la position des Sables de Bourguillemont au sein du Thanétien supérieur.

Mots-clés :

Actinopterygii, Elasmobranchii, Crocodylia, Paléogène, Thanétien, France, paléobiodiversité, sédimentologie

Télécharger l'article complet au format PDF