Accueil

Le Crétacé terminal portugais et son apport au problème de l'extinction des dinosaures

Miguel TELLES ANTUNES & Denise SIGOGNEAU-RUSSELL

fr Bulletin du Muséum national d'Histoire naturelle, 4ème série – section C – Sciences de la Terre, Paléontologie, Géologie, Minéralogie 18 (4) - Pages 595-606

Publié le 28 octobre 1996

La région de Beira Litoral, au Portugal, qui a fourni trois principaux gisements de vertébrés du Crétacé tout à fait supérieur, était à cette époque une zone insulaire. Elle constitue à ce titre une aire de choix pour étudier le rôle de l'insularité dans le phénomène des extinctions. Il apparaît clairement en effet que l'appauvrissement faunique et le nanisme, consécutifs au rétrécissement des aires terrestres, y furent le prélude à l'extinction, d'abord des grandes formes dinosauriennes, puis, par le jeu des modifications climatiques, des petites formes restantes. Dans ce cas au moins, il n'est donc pas nécessaire de faire intervenir des causes catastrophiques pour rendre compte des extinctions observées.
Mots-clés :
Portugal, dinosaures, Maastrichtien, insularité, extinction