Accueil

Placoderm diversity and evolution

Robert K. CARR

en Bulletin du Muséum national d'Histoire naturelle, 4ème série – section C – Sciences de la Terre, Paléontologie, Géologie, Minéralogie 17 (1-4) - Pages 85-125

Publié le 01 septembre 1995

Diversité et Évolution des placodermes

Les répartitions stratigraphiques de 720 taxons de placodermes sont présentées et leur diversité est définie pour six ordres de placodermes ainsi que pour d'autres gnathostomes dévoniens et mississippiens. L'analyse au niveau du sous-étage est cruciale pour la connaissance de la structure de la diversité des sous-clades de Placodermes. L'actuel degré de résolution temporelle et taxonomique de chaque taxon de Placoderme est suffisant pour donner une image nette de leur diversité, indépendamment du niveau de résolution choisi pour l'examen des données. L'analyse de toutes les données disponibles fournit la meilleure image de la diversité des Placodermes. Les hypothèses actuelles sur les déplacements liés à la compétition chez les arthrodires produisent des structures de répartition globales et demandent une attention particulière à l'égard de la phylogénie, de la distribution géographique et de la sympatrie. Ces considérations conduisent à des interprétations alternatives des évènements chronologiques et influencent l'analyse des hypothèses alternatives sur les interactions biologiques (remplacement compétitif ou opportuniste, ou hasard). La diversité des arthrodires pachyostéomorphes peut être corrélée avec une évolution morphologique liée à des adaptations du régime alimentaire ou de la locomotion. La diversité des gnathostomes suggère que les épisodes d'extinction au Dévonien ne sont pas des évènements ubiquistes, car des clades montrent différentes réponses aux extinctions présumées du Dévonien supérieur (Givétien-Frasnien, Frasnien-Famennien et Famennien-Tournaisien). L'extinction du Frasnien-Famennien a eu un effet significatif sur les placodermes. Cet évènement peut avoir réduit leur nombre suffisamment pour offrir une chance à la première radiation des actiniptérygiens et chondrichthyens. Pendant le Famennien, on a la preuve d'une relation prédateur-proie et d'une compétition potentielle pour les resources entre les placodermes et les gnathostomes survivants. Ces interactions biologiques coïncident avec une relation inverse entre la diversité des placodermes et celle des actinoptérygiens et chondrichthyens. Cette coïncidence suggère que l'extinction des placodermes peut être attribuée à une compétition, bien que des remplacement opportunistes à la suite de l'extinction présumée du Famennien-Tournaisien restent une explication alternative.
Mots-clés :
Placodermes, évolution, diversité, groupes monophylétiques, extinctions dévoniennes