Accueil

Hunting, husbandry, exchange and ritual: animal use and meaning at Moxviquil, Chiapas Mexico

Elizabeth H. PARIS, Roberto LÓPEZ BRAVO, Ellen PACHECO & Miranda GEORGE

en Anthropozoologica 55 (4) - Pages 43-72

Publié le 13 mars 2020

Chasse, élevage, échange et rituel : exploitation et signification des animaux à Moxviquil, Chiapas, Mexique

Cet article examine l’exploitation des animaux par les anciens habitants de Moxviquil, un petit centre urbain de la vallée de Jovel, dans les hautes terres du Chiapas, au Mexique, occupé à l’époque Classique ancien (600 à 900 apr. J.-C.) et Postclassique ancien (900 à 1250 apr. J.-C.). Les vestiges archéofauniques ont été retrouvés dans la zone monumentale, dans un groupe résidentiel voisin situé au sommet d’une colline et dans la grotte funéraire située immédiatement en dessous du groupe résidentiel. Plutôt qu’une frontière ferme entre espaces domestiques et nature sauvage, entre sacré et profane, la distribution des différentes espèces et éléments squelettiques reflète la manière dont les animaux et leurs produits ont été imbriqués dans la structure des pratiques culturelles. Les espaces domestiques reflètent l’élevage sélectif et la chasse d'animaux pour la vie quotidienne, qui contrastent avec l'artisanat de haut rang et les contextes dédicatoires des résidences royales, et avec le microcosme soigneusement construit des activités rituelles représentées dans la grotte funéraire. En nous basant sur les travaux de Rapoport (1982) et Barthes (2012), nous utilisons un cadre de significations avec des niveaux bas, intermédiaire et haut pour comprendre les pratiques quotidiennes de chasse et d’élevage, les relations de statut et d’échange, ainsi que les usages médicinaux et cérémoniels. Prendre en compte la signification des espèces animales particulières peut fournir une perspective holistique sur les pratiques culturelles qui ont façonné les espaces royaux, résidentiels et rituels à Moxviquil, ainsi qu’une perspective sur des questions plus vastes d’agro-urbanisme et de résilience dans les États Maya des hautes terres.


Mots-clés :

Maya, zooarchéologie, chasse, élevage, échange, rituel, Chiapas.

Télécharger l'article complet au format PDF