Accueil

The equids represented in cave art and current horses: a proposal to determine morphological differences and similarities

Eloísa BERNÁLDEZ-SÁNCHEZ & Esteban GARCÍA-VIÑAS

en Anthropozoologica 54 (1) - Pages 1-12

Publié le 18 janvier 2019

Les équidés représentés dans l’art rupestre et les chevaux actuels : une proposition pour déterminer différences et similitudes morphologiques

Le cheval est l’une des espèces les plus représentées dans l’art rupestre paléolithique du sud-ouest de l'Europe. Ces représentations montrent un équidé avec des caractéristiques phénotypiques proches de deux espèces de chevaux actuels: les tarpans (Equus ferus caballus Linnaeus, 1758) et les chevaux de Pzrewalski (Equus caballus przewalskii Poliakov, 1881). Bien qu’il n’y ait aucun enregistrement osseux de cette dernière espèce dans les sites du Paléolithiques supérieur de la zone d’étude, certains auteurs considèrent que ces représentations correspondent aux chevaux de Pzrewalski. Nous essayons de voir les différences et les similitudes entre les représentations des chevaux et les deux plus anciennes espèces de chevaux européens, les tarpans Konik et les chevaux de Pzrewalski. Bien que l’analyse anatomique comparative de ces représentations soit difficile en raison de la variété des styles et de la différence de taille des figures, nous avons étudié les proportions du corps avec six variables mesurées sur 42 images de chevaux représentées dans 15 grottes (onze en Espagne et quatre en France) de différents cultures et styles. Ces mesures ont été comparées aux données obtenues à partir de 22 images d’ânes asiatiques (Equus hemionus Pallas, 1775), 20 de chevaux Konik (Equus ferus caballus Linnaeus, 1758) et 25 de chevaux de Pzrewalski. Les résultats de cette analyse différencient significativement les trois espèces d'équidés actuelles, ce qui montre que la méthode est fiable et que les équidés représentés dans les grottes étudiées ont des proportions corporelles similaires à celles des chevaux Konik, mais des longueurs de crinière, de queue et d’oreilles similaires à celles des chevaux de Pzrewalski.

Mots-clés :

Art rupestre, cheval, cheval de Pzrewalski, hémione, morphologie des chevaux.

Télécharger l'article complet au format PDF