Accueil

The skull on the hill. Anthropological and osteological investigation of contemporary horse skull ritual practices in central Mongolia (Arkhangai province)

Charlotte MARCHINA, Sébastien LEPETZ, Claude SALICIS & Jérôme MAGAIL

en Anthropozoologica 52 (2) - Pages 171-183

Publié le 29 décembre 2017

Le crâne sur la colline : enquête anthropologique et ostéologique sur les pratiques actuelles de dépôts de crânes de chevaux en Mongolie centrale (province d’Arkhangai)

Parmi les cinq types d’animaux que les éleveurs mongols élèvent (chevaux Equus caballus Linnaeus, 1758, chameaux Camelus bactrianus Linnaeus, 1758, bovins Bos taurus Linnaeus, 1758, Bos grunniens Linnaeus, 1766 et leurs hybrides, moutons Ovis aries Linnaeus, 1758 et chèvres Capra hircus Linnaeus, 1758), le cheval bénéficie d’un statut particulier, notamment perceptible dans les techniques d’abattage et le traitement de son crâne après sa mort. Les dépôts de crânes de chevaux sur des lieux élevés (arbres, montagnes et cairns ovoo érigés en hommage aux esprits maîtres des lieux), sont courants, mais pourtant encore mal connus dans leurs modalités pratiques. Cet article étudie les dépôts de ces crânes dans une approche interdisciplinaire alliant anthropologie sociale et ostéologie. L’étude des choix du lieu de dépôt et des objets accompagnant le crâne lors du dépôt met en évidence des processus de différenciation entre les chevaux, en lien avec le statut qu’ils occupaient de leur vivant. Cette relation entre humains et chevaux se déploie dans le paysage, qui est investi de nombreux cairns ovoo et de crânes de chevaux, rappelant que ces espaces sont partagés entre humains, chevaux et entités invisibles. En l’absence de propriété privée sur la terre dans les steppes mongoles, nous montrons que les dépôts de crânes allient subtilement, dans un souci de bonne cohabitation avec tous les occupants de ce pays partagé, hommage à des individus chevaux, respect des esprits maîtres des lieux et appropriation discrète d’un territoire de la part des éleveurs.

Télécharger l'article complet au format PDF