Accueil

Introduction. Les figurines animalières : l'animal a portée de la main

François POPLIN

fr Anthropozoologica 38 - Pages 5-10

Publié le 01 mars 2004

Dans une figurine, l'animal est à portée de la main de plusieurs façons convergentes 1) par le contact avec la matière, où le toucher, dans le modelage, est particulièrement à même non seulement de rendre la forme, mais de retrouver dans le mouvant de l'argile une part du sentiment de mouvement qu'apporte le sens kinesthésique, 2) par la taille de ces petites oeuvres, accordée à celle de la main, phénomène que font bien comprendre les animaux en raison de leur diversité de grandeur naturelle, 3) par la faculté de ces oeuvres d'être portées, ce qui leur fait retrouver l'autonomie de l'être animé, et mues, ce qui est particulièrement sensible dans les jouets, 4) enfin, par leur capacité à être à portée de main, à tenir dans le champ manuel, petit théâtre en réduction du théâtre de la nature.
Mots-clés :
Animal, argile, autonomie, figurine, forme, image mentale, kinesthésie, main, matière, modelage, mouvement, plastique, plâtre, statuette, taille.
Télécharger l'article complet au format PDF