Accueil

Essai de démographie animale. L'élevage des équidés en Chine

M. CARTIER

fr Anthropozoologica 31 - Pages 147-154

Publié le 01 décembre 2000

Considérée habituellement comme relevant d'une "civilisation du végétal", l'agriculture chinoise utilise de très nombreux animaux de travail - bovins, équidés et camélidés. Avec un cheptel d'environ 130 millions de têtes de gros bétail, dont 26 millions d'équidés, la Chine abrite la première population équine du monde. La répartition géographique à prédominance des bovins au sud, important des ânes dans la moitié septentrionale, relégation des chevaux dans les provinces périphériques peut être interprétée comme un legs du passé. On relève néanmoins une forte augmentation des effectifs d'animaux de travail au cours des cinquante dernières années qui correspondent en gros à la première phase de modernisation de l'agriculture. L'analyse des données statistiques concernant les équidés au cours des années 1990-1995 fait apparaître un début de transformation de l'élevage des équidés. Le relèvement notable de la fécondité des femelles reproductrices serait avant tout destiné à alimenter le marché de la viande.
Mots-clés :
Équidés, Agriculture, Démographie animale, Chine.
Télécharger l'article complet au format PDF