Accueil

Diet and religious practices: the example of two monastic orders in Rome between the XVI and XVIII century

Jacopo DE GROSSI MAZZORIN & Claudia MINNITI

en Anthropozoologica 30 - Pages 33-50

Publié le 01 mars 2000

Alimentation et pratiques religieuses : l'exemple de deux ordres monastiques à Rome aux XVIe et XVIIIe siècles

Des restes animaux en rapport avec la vie monastique ont été collectés dans deux constructions ecclésiales de Rome, la Chartreuse de "Sainte Marie des Anges" et le Couvent des "Minimes de Saint François de Paule" de la Trinité des Monts. La "Règle" des communautés monastiques concernées se manifeste très nettement dans la composition des assemblages fauniques. Les fouilles réalisées dans ces deux contextes, indépendants l'un de l'autre et datant respectivement des XVIe et XVIIIe siècles, ont toutes deux livré une importante quantité de restes de poissons, les espèces en présence différant toutefois d'un assemblage à l'autre. De nombreux ossements de loutre portant des traces de découpe figuraient parmi les restes de la Chartreuse de "Sainte Marie des Anges ". Les données textuelles préservées dans les Archives de l'État, à Rome, permettent par ailleurs de proposer une analyse détaillée des aliments consommés et du système d'approvisionnement en denrées. De plus, les restes issus du Couvent des "Minimes de Saint François de Paule" de la Trinité des Monts contenaient des restes de tortues, animaux consommés en place du poisson.

Mots-clés :

Économie monastique, règle monastique, Chartreux, Minimes, loutre, tortues, poissons.

Télécharger l'article complet au format PDF