Accueil

Modification chimique des os fossiles et de différents stades de préservation osseuse en relation avec les conditions du sol

Elisabeth STEPHAN

en Anthropozoologica 25-26 - Pages 173-180

Publié le 01 juin 1998

Patterns of chemical change in fossil bones and various states of bone preservation associated with soil conditions

L'état de conservation d'os humains et animaux provenant de quatre sites préhistoriques d'âge différent a été analysé en relation avec les caractéristiques du sol. La surface, la densité, la dureté et le contenu organique des os sont en corrélation et peuvent ainsi servir à la description de l'état de conservation des os préhistoriques. Les corrélations entre la dégradation osseuse, l'acidité du sol (mesurée par pH) et la teneur en calcium du sol sont aussi significatives. Les éléments fer, aluminium et manganèse, qui indiquent une contamination des os par le sol, se trouvent en concentrations très significatives dans des os mal conservés. L'analyse d’éléments-traces dans la phase minérale des os, employée pour la reconstitution de l'alimentation préhistorique, a montré que du magnésium est lessivé en proportions différentes du tissu osseux, dépendant de la condition de conservation des os. C'est la raison pour laquelle cet élément est exclu pour la reconstitution alimentaire. Les concentrations de zinc ne sont pas altérées. Le baryum et le strontium ne semblent pas être sensibles aux processus diagénétiques. Zinc, baryum et strontium peuvent donc servir d'indicateurs de l'alimentation préhistorique.

Mots-clés :

Os animal et humain, sol, conservation, diagenèse, analyse d'éléments principaux, d'eléments rares et d'éléments-traces.

Télécharger l'article complet au format PDF