Accueil

Survey of the Menispermaceae endocarps

Frédéric M. B. JACQUES

en Adansonia 31 (1) - Pages 47-87

Publié le 26 juin 2009

Étude des endocarpes de Menispermaceae.

Les endocarpes de Menispermaceae ont longtemps été très utilisés pour la classification de la famille. Cet organe présente également un intérêt paléobotanique certain puisqu’il est fréquemment retrouvé à l’état fossile. L’identification de ces fossiles est parfois limitée par l’absence de données précises sur les endocarpes de Menispermaceae actuelles. Le présent article essaye de combler ce manque en décrivant les endocarpes de 116 espèces appartenant à 55 genres différents. Les membres de la famille des Menispermaceae ont en commun d’avoir des fruits drupacés, mais il existe une grande diversité morphologique des endocarpes, les différences entre espèces proches étant parfois minimes. Les comparaisons avec les phylogénies moléculaires montrent que les différences entre endocarpes ont, dans une certaine mesure, une signification phylogénétique. Les endocarpes de Menispermaceae sont droits ou ont subi une courbure, souvent assez importante, durant leur développement. Ces endocarpes présentent quasiment tous une structure particulière connue sous le nom de condyle, qui peut prendre des aspects assez variables. Certains caractères, comme la structure de l’albumen et la position de la cicatrice du style sur le péricarpe, dépendent, au moins en partie et avec quelques exceptions, des caractères de l’endocarpe. Les hypothèses sur les adaptations des endocarpes sont limitées par le manque de connaissance de la dispersion des diaspores de cette famille. Une clé des genres étudiés est proposée.
Mots-clés :
Menispermaceae, fruit, endocarpe, condyle
Télécharger l'article complet au format PDF