Accueil

Contribution à l'étude des Orchidaceae de Madagascar, des Comores et des Mascareignes. XXXVI. Description d'un Cynorkis nouveau de la Réunion et d'un Angraecum nouveau de Madagascar

Jean BOSSER

fr Adansonia 29 (1) - Pages 13-17

Publié le 29 juin 2007

Cynorkis cadetii Bosser, espèce nouvelle endémique de la Réunion, est décrite. Elle se place dans la section Imerinorchis H.Perrier qui, à Madagascar, regroupe une douzaine d’espèces. Nous la rapprochons de C. nutans (Ridl.) H.Perrier de Madagascar dont elle se distingue par son inflorescence pauciflore à fleurs plus petites et de morphologie différente. À la Réunion, C. rosellata (Thouars) Bosser fait partie de cette section, mais la plante est bien différente. Angraecum oeonioides Bosser, espèce nouvelle endémique de Madagascar, est décrite. Nous la plaçons dans la section Hildebrandtiangraecum Schltr. où par ses petites fleurs jaunâtres, à éperon court, renflé au sommet, elle se rapproche d’A. corynoceras Schltr. Le port, les inflorescences à axe et pédoncule épais et rigides font penser à un Oeonia, d’où le nom spécifique qui lui a été donné.
Mots-clés :
Orchidaceae, Cynorkis, Imerinorchis, Angraecum, Hildebrandtiangraecum, la Réunion, Madagascar, espèces nouvelles
Télécharger l'article complet au format PDF