Accueil

Floral biology of Romulea (Iridaceae: Crocoideae): a progression from a generalist to a specialist pollination system

Peter GOLDBLATT, Peter BERNHARDT & John C. MANNING

en Adansonia 24 (2) - Pages 243-262

Publié le 27 décembre 2002

Biologie florale des Romulea (Iridaceae : Crocoideae) : vers un système de pollinisation spécialisé.

Des observations de terrain, des dissections florales et des analyses des pelotes polliniques d'insectes capturés sur 32 espèces de Romulea comprenant tous les principaux types floraux du genre, montrent que les fleurs de ce genre africain et eurasien, qui renferme env. 90 espèces centrées dans la zone à pluie hivernale du sud de l'Afrique, sont à pollinisation croisée, par une gamme relativement limitée d'insectes. Ces observations indiquent qu'il existe quatre types de présentation florale parmi les membres sud-africains du genre. Le groupe de Romulea flava est essentiellement pollinisé par des abeilles femelles appartenant à quatre familles d'Apoidea indigènes. Par contre, le groupe de Romulea monadelpha est pollinisé exclusivement par des Coléoptères Hopliines (Scarabaeidae). Les espèces du groupe de Romulea eximia présentent des caractères morphologiques et de pigmentation rencontrés dans les deux autres groupes et sont pollinisées par des abeilles ou des Coléoptères Hopliines, seuls ou en association. Les représentants du groupe de Romulea hantamensis possèdent des longs tubes floraux et sont pollinisés par des mouches à longue trompe (Nemestrinidae). Les modes de pollinisation des Romulea sont, comparativement, moins abondants que chez d'autres genres d'Iridaceae de même importance (e.g. Ixia, Lapeirousia). Le niveau de radiation adaptative relativement faible chez Romulea est une conséquence de la conservation de caractères de phénologie et de l'architecture florale. Une comparaison avec des extra-groupes semble indiquer clairement que la pollinisation par les mouches à longue trompe et celle réalisée exclusivement par les Coléoptères représentent un syndrome relativement récent dérivé d'une pollinisation principalement par les abeilles ou, de manière moins spécialisée, par l'association abeilles-Hopliines.
Mots-clés :
Biologie pollinique, Iridaceae, Romulea, Hopliini, Apidae, Andrenidae, Halictidae, Nemestrinidae
Télécharger l'article complet au format PDF