Accueil

Evolution of Polyscias sect. Tieghemopanax (Araliaceae) based on nuclear and chloroplast DNA sequence data

Jonathan M. EIBL, Gregory M. PLUNKETT & Porter P. LOWRY II

en Adansonia 23 (1) - Pages 23-48

Publié le 29 juin 2001

Evolution de Polyscias sect. Tieghemopanax (Araliaceae) à partir de l'analyse de l'ADN nucléaire et chloroplastique.

Polyscias sect. Tieghemopanax renferme environ 26 espèces presque toutes endémiques de Nouvelle-Calédonie. Trois marqueurs moléculaires indépendants ont été utilisés pour déduire les affinités et les modèles d'évolution au sein du groupe Tieghemopanax, et pour évaluer le statut d'une espèce particulièrement variable, P. dioica. Les séquences ITS et espaceur 5S de l'ADN ribosomique nucléaire ainsi que les séquences de l'intron et de l'espaceur de la région trnL-trnF de l'ADN chloroplastique ont été analysées séparément et dans chacune des combinaisons possibles de ces trois ensembles de données. Les topologies obtenues à partir des analyses combinées s'avèrent largement congruentes avec celles de chacune des analyses individuelles mais avec une meilleure résolution, des valeurs de bootstrap plus élevées et un temps de calcul moindre. Les cladogrammes qui en résultent confirment la monophylie de la section Tieghemopanax et suggèrent un modèle de spéciation allopa-trique ou d'adaptation divergente, en liaison avec la géographie, l'altitude, et/ou le type de substrat, pour la plupart des espèces. Au contraire, P. dioica représenterait un ensemble d'espèces proches autrefois distinctes entres les-quelles les barrières ont récemment disparu par hybridation et introgression. Les résultats obtenus suggèrent que le groupe Tieghemopanax est originaire de Nouvelle-Calédonie où il s'est diversifié (23 spp.) et qu'une dispersion ultérieure à longue distance vers d'autres archipels a permis l'évolution de trois endémiques locaux (une espèce au Vanuatu, une à Fiji et une en Australasie) et d'une autre espèce (P. cissodendron) largement répandue dans le SW Pacifique.
Mots-clés :
spéciation, Araliaceae, biogéographie, Nouvelle-Calédonie, Polyscias, Tieghemopanax
Télécharger l'article complet au format PDF