Accueil

Phylogeny of Pachylis Lepeletier & Serville, 1825 (Hemiptera, Coreidae, Coreinae) with Thasus Stål, 1865 as a new synonym, and the redescription of Pachylis laticornis (Fabricius, 1798)

Wanessa da S. COSTA & Luiz A. CAMPOS

en Zoosystema 44 (21) - Pages 503-547

Publié le 15 novembre 2022

Phylogénie de Pachylis Lepeletier & Serville, 1825 (Hemiptera, Coreidae, Coreinae) avec Thasus Stål, 1865 comme nouveau synonyme, et la redescription de Pachylis laticornis (Fabricius, 1798)

Pachylis Lepeletier & Serville, 1825 est l’un des 22 genres de Nematopodini Amyot & Serville, 1843, qui comporte certaines des plus grandes espèces de Coreidae Leach, 1815. Avec huit espèces, le genre est caractérisé par la présence d’expansion sur les antennomères III et ventralement sur les métatibias. Pachylis est parfois confondu avec Thasus Stål, 1865, mais les expansions métatibiales sont dorsales et ventrales chez ce dernier. Pachylis et Thasus ont déjà été traités comme étroitement liés d’un point de vue taxonomique, bien que cette parenté n’ait jamais été testée par les analyses phylogénétiques antérieures. Une phylogénie incluant sept espèces de Pachylis et quatre espèces de Thasus est réalisée ici, basée sur des données morphologiques traitées sous pondération implicite. Pachylis laticornis (Fabricius, 1798) est redécrit et P. furvus Brailovsky & Guerrero, 2014 est proposé comme son nouveau synonyme. Le groupe externe contient 44 espèces, dont 30 représentant d’autres Nematopodini et 14 espèces appartenant à d’autres tribus et sous-familles de Coreidae. Nous retrouvons Pachylis monophyletic et groupe-frère de T. rutilus Brailovsky & Barrera in Brailovsky et al., 1994 avec les trois espèces r­estantes de Thasus formant le groupe-frère du clade comprenant T. rutilus et Pachylis. Nous proposons ici Thasus comme nouveau synonyme junior de Pachylis suivant nos résultats phylogénétiques. Nos résultats indiquent également que les Nematopodini, Melucha Amyot & Serville, 1843 et Piezogaster Amyot & Serville, 1843 ne sont pas monophylétiques, ce qui souligne la nécessité d’autres études phylogénétiques incluant ces taxons.


Mots-clés :

Meropachyinae, punaises de courge, hémisphère ouest, genitalia mâles et femelles, synonyme nouveau, combinaisons nouvelles

Télécharger l'article complet au format PDF Commander une version imprimée