Accueil

Vertebrate paleobiodiversity of the Early Cretaceous (Berriasian) Angeac-Charente Lagerstätte (southwestern France): implications for continental faunal turnover at the J/K boundary

Ronan ALLAIN, Romain VULLO, Lee ROZADA, Jérémy ANQUETIN, Renaud BOURGEAIS, Jean GOEDERT, Maxime LASSERON, Jeremy Emiland MARTIN, Adán PÉREZ-GARCÍA, Claire PEYRE DE FABRÈGUES, Rafael ROYO-TORRES, Dominique AUGIER, Gilles BAILLY, Lilian CAZES, Yohan DESPRES, Auréliane GAILLIÈGUE, Bernard GOMEZ, Florent GOUSSARD, Thierry LENGLET, Renaud VACANT, MAZAN & Jean-François TOURNEPICHE

en Geodiversitas 44 (25) - Pages 683-752

Publié le 21 juillet 2022

Paléobiodiversité des vertébrés du Lagerstätte du Crétacé inférieur (Berriasien) d’Angeac-Charente (sud-ouest de la France), implications pour le renouvellement faunique continental à la limite J/K

La faune de vertébrés continentaux, représentée à la fois par des macro- et des microrestes, du Berriasien d’Angeac-Charente est décrite ici. Cette faune riche et diversifiée comprend au moins 38 taxons différents de vertébrés provenant de tous les grands clades et est constituée de plus de 50 000 spécimens. Le gisement d’Angeac-Charente est le plus diversifié des bonebeds mixtes et le seul Lagerstätte continental du Crétacé connu à ce jour dans le monde. Il donne une bonne image de la paléocommunauté purbeckienne. Cette dernière comprend des taxons remarquables tels qu’un nouvel ornithomimosaure, un grand turiasaure, une tortue hélochelydride et de nombreux mammifères. La faune d’Angeac-Charente présente avant tout un cachet purbeckien. De nombreux genres et espèces exclusivement européens appartiennent à des familles dont la répartition paléogéographique est essentiellement laurasiatique. Certains taxons suggèrent néanmoins des événements de dispersion entre l’Afrique et l’Europe à la transition Jurassique/Crétacé. Les faunes charentaises des gisements de Chassiron (Tithonien), de Cherves-de-Cognac (Berriasien) et d’Angeac-Charente améliorent nos connaissances sur l’évolution des faunes continentales à la transition Jurassique-Crétacé. Plutôt que de refléter un important renouvellement faunistique entre le Tithonien et le Berriasien, elles enregistrent les changements environnementaux liés à la régression globale qui caractérise la fin du Jurassique.


Mots-clés :

Vertebrata, Dinosauria, Mammalia, Amphibia, Reptilia, Crétacé inférieur, limite Jurassique-Crétacé, Berriasien, France, Lagerstätte, liste faunique

Télécharger l'article complet au format PDF Commander une version imprimée