Accueil

Late Triassic to Early Jurassic radiolarian, conodont and ammonite assemblages from the Tavuscayiri block, Mersin Mélange, southern Turkey: Time constraints for the T/J boundary and sedimentary evolution of the southern margin of the northern Neotethys

U. Kagan TEKIN, Leopold KRYSTYN, Cengiz OKUYUCU, Yavuz BEDI & Kaan SAYIT

en Geodiversitas 42 (27) - Pages 493-537

Publié le 26 novembre 2020

Assemblages de radiolaires, conodontes et ammonites du Trias supérieur au Jurassique inférieur du bloc de Tavuscayiri, Mélange de Mersin, Turquie: contraintes de temps pour la frontière T/J et évolution sédimentaire de la marge sud de la Néotethys du nord

Le Mélange de Mersin (au nord-ouest de la ville de Mersin) comprend une diversisté de grands blocs sédimentaires et d’écailles tectoniques d’origines paléozoïque et mésozoïque. Parmi ceux-ci, ces derniers présentent des moulages faciaux et tectonostratigraphiques des nappes de Beysehir-Hoyran (vestiges de la Néotethys du nord). Le bloc Tavuscayiri, situé au centre du Mélange de Mersin, près de la colline d’Orbuklukeli, constitue l’une de ces occurrences mésozoïques, avec une séquence pélagique continue du Trias supérieur au Jurassique inférieur. Sur la colline d’Orbuklukeli, une succession d’âges allant du Norien moyen au Toarcien a été datée avec précision. Elle commence par des assemblages de conodontes pour le Norien et le Rhétien et comprend des radiolaires pour le Rhétien supérieur. Une couche de tuf acide correspond à la limite T-J, qui passe au-dessus d’une série de calcaires à chert de plus en plus dominante, marquant un approfondissement progressif de la séquence. Les radiolaires de l’Hettangien inférieur sont peu représentés, mais un assemblage diversifié et bien conservé de radiolaires a été retrouvé de l’Hettangien moyen au Pliensbachien. Au total, quatre-vingt-cinq taxons, dont quatorze espèces nouvelles, ont été identifiés. De plus, un genre nouveau, Praeudalia Tekin, n. gen., est décrit dans la partie qui concerne le Rhétien. Le sommet de la section est représenté par des calcaires nodulaires du faciès Ammonitico rosso, comprenant une faune diversifiée d’ammonites du Toarcien. Tous les niveaux de la coupe Orbuklukeli du bloc Tavuscayiri peuvent être corrélées avec ceux décrits précédemment du groupe/formation Kayabasi, dans l’unité Bozkir et dans les unités Gülbahar/Gümüslü, des nappes lyciennes.


Mots-clés :

Assemblages pélagiques, radiolaire, conodonte, Turquie du sud, datation des ammonites, Trias supérieur-Jurassique inférieur, corrélation, Taurides, genre nouveau, espèces nouvelles

Télécharger l'article complet au format PDF