Accueil

Early human occupations in Northwest Iberia: the archaeological record of the Lower Miño basin during the second half of the Middle Pleistocene

Eduardo MÉNDEZ-QUINTAS, Manuel SANTONJA, Alfred PÉREZ-GONZÁLEZ, Martina DEMURO, Lee J. ARNOLD & Mathieu DUVAL

en Comptes Rendus Palevol 20 (1) - Pages 1-19

Publié le 11 janvier 2021

Cet article est tiré de la thématique Paléolithique du nord-ouest de l'Ibérie et au-delà : approches multidisciplinaires de l'analyse des sociétés de chasseurs-cueilleurs du Quaternaire tardif

Les peuplements humains anciens du Nord-Ouest de la péninsule Ibérique : l’enregistrement archéologique de la partie inferieure du bassin du Miño au cours de la seconde moitié du Pléistocène moyen

Le bassin de la rivière Miño est l’un des principaux bassins atlantiques de la péninsule Ibérique et préserve une grande extension de dépôts pléistocènes. Cependant, les informations existantes concernant les premières occupations humaines dans cette région demeurent limitées. Les recherches entreprises dans la région ont permis d’identifier un nombre significatif de sites avec des assemblages lithiques présentant des grands éclats acheuléens (LFA) d’affinités africaines. Ces sites sont associés à des environnements fluviatiles antérieurs et sont à present préservés au sein d’une séquence de terrasses fluviatiles le long de la rivière Miño, localisées à des altitudes relatives se situant entre +40 et +20 m et datées entre les stades isotopiques marins (MIS) 9 et 6. Ces chronologies ainsi que les caractéristiques technologiques des assemblages lithiques observées sont similaires à celles reconnues dans d’autres régions du Sud de l’Europe occidentale, en particulier le centre de la péninsule Ibérique et la région Aquitaine (France), pendant la seconde moitié du Pléistocène moyen.


Mots-clés :

Paléolithique inférieur, acheuléen, péninsule Ibérique, Pléistocène moyen, rivière Miño, terrasses fluviatiles

Télécharger l'article complet au format PDF