Accueil

Novitates neocaledonicae XII: Two additional new species of Cryptocarya R.Br.from New Caledonia

Jérôme MUNZINGER & Gordon McPHERSON

en Adansonia 43 (13) - Pages 151-161

Publié le 28 juin 2021

Novitates neocaledonicae XII : deux espèces nouvelles supplémentaires de Cryptocarya R.Br. de Nouvelle-Calédonie

Deux espèces endémiques de Cryptocarya R.Br. sont décrites en Nouvelle-Calédonie. Cryptocarya conduplicata Munzinger & McPherson, sp. nov. était auparavant confondue avec C. aristata Kosterm. à laquelle elle ressemble par ses nombreuses lenticelles et ses fruits oblats, mais dont elle diffère surtout par ses limbes partiellement repliés longitudinalement (contre des limbes plats), et ses fruits plus petits (13-15 mm de long contre 20-30 mm de long). Cryptocarya ovoidea Munzinger & McPherson, sp. nov. se distingue plus facilement de C. pluricostata, son espèce soeur selon les données moléculaires, par son indument (poils épars, blanchâtres, gris crème à noirâtres, tombant rapidement vs. poils denses, ferrugineux sublaineux et subpersistants chez C. pluricostata). De même, le fruit de C. ovoidea, sp. nov. est ovoïde et son périanthe est caduc, contrairement au fruit de C. pluricostata, qui est ellipsoïde et conserve son périanthe. Les deux nouvelles espèces sont des arbres présents dans la forêt dense humide, et ne poussent que sur substrat non ultramafique. Cryptocarya conduplicata sp. nov. est commun, connu dans trois aires protégées, et a reçu le statut préliminaire de Préoccupation mineure de l’UICN, tandis que C. ovoidea sp. nov. n’est connu que de deux individus du Mont Aoupinié, une zone protégée, où de nombreuses parcelles d’inventaire ont été installées sans qu’aucun individu n’ait été trouvé ; nous lui attribuons donc un statut préliminaire en danger critique d’extinction (CR).


Mots-clés :

Nouvelle-Calédonie, Lauraceae, conservation, espèces nouvelles

Télécharger l'article complet au format PDF