Accueil

Geodiversitas

Cette page liste les articles du périodique Geodiversitas ; vous pouvez filtrer le contenu (choix multiples) en utilisant le formulaire ci-dessous.


Catalogue des radiolaires cénozoïques

Coordonné par Luis O'DOGHERTY

À la mémoire de Cathy Nigrini et Bill Riedel pour leur contribution inestimable aux polycystines cénozoïques.

Cette publication constitue la révision la plus complète des genres cénozoïques publiée depuis 1834, date à laquelle le premier Polycystinea trouvé dans le plancton de la mer de Chine a été décrit par Meyen (un Collodaria, Sphaerozoum fuscum). Ce troisième catalogue, terminé en décembre 2019, représente la conclusion d’un ambitieux projet de recherche qui a débuté en 2005 et a été réalisé sous l’égide de l’International Association of Radiolarists (InterRad) sur la révision taxonomique de tous les genres de radiolaires polycystines. Sans l’effort de collaboration et les connaissances de nombreux collègues, cette trilogie parue dans Geodiversitas n’aurait pas été possible. Elle représente la somme des efforts de deux générations de chercheurs dont les compétences et les résultats auraient sans doute été perdus sans cet effort conscient. Ce projet représente également une nouvelle ère de futures opportunités pour les jeunes chercheurs qui naviguent dans des mers inconnues. Ce travail leur est dédié à tous. Sans aucun doute, de nombreuses décisions taxonomiques adoptées dans ces pages seront modifiées à l’avenir ; mais, c’est inévitable et c’est la seule façon dont nos connaissances évoluent. Pour ces raisons, il était prioritaire de fournir et de rendre les résultats de ces recherches accessibles à tous dans une publication de Geodiversitas, une revue en libre accès diamant (Diamond Open Access).

Lors de la toute dernière étape de ce projet, j’ai découvert deux informations surprenantes. La première concernait le centième anniversaire de la mort d’Ernst Haeckel en 2019. Paradoxalement, ce projet de révision de tous les genres de Polycystinea publiés entre 1834 et 2019 se termine la même année que celle du centenaire de Haeckel, dont les travaux pionniers ont posé les bases de la première systématique des radiolaires.

La deuxième information, plus étonnante encore, a été écrite par George Deflandre, il y a 60 ans, dans son article « À propos du développement des recherches sur les radiolaires fossiles » (Deflandre 1960, Revue de Micropaléontologie 2 : 212-218). Cette sorte de prémonition qu’il énonçait à la fin de la dernière page, est reproduite ci-dessous. Je suis très fier de voir qu’après une longue période de collaboration entre les membres des différents groupes de travail d’InterRad, nous avons réalisé ce conseil visionnaire de Deflandre :

« Au point où nous en sommes actuellement, il me semble qu’un travail d’ensemble sur les Radiolaires ne saurait être mené à bien par un seul travailleur. « Refaire Haeckel », c’est-à-dire présenter un ouvrage qui remplacerait les trois volumes du «Challenger», ne pourra, à mon sens,être réalisé que par une équipe organisée. Peut-être serait-il temps de concevoir un comité international qui présiderait à la création d’une telle équipe, entre les membres de laquelle seraient réparties les études partielles préludant à une synthèse. Ce serait le seul moyen d’éviter la dispersion des efforts et la poursuite, par plusieurs chercheurs, d’études sur un même sujet. Toute idée de compétition pourrait être abolie, grâce à un esprit de large et confiante collaboration. »

O'DOGHERTY L. (ed.) 2021. — Catalog of Cenozoic radiolarians/Catalogue des radiolaires cénozoïques. Geodiversitas, vol. 43, ; vol. 43, art. 15.

2021

en A new integrated morpho- and molecular systematic classification of Cenozoic radiolarians (Class Polycystinea) – suprageneric taxonomy and logical nomenclatorial acts

Noritoshi SUZUKI et al.

405-573, Publié le 08 juillet 2021, art. 43 (15) DOI LSID
Cet article est tiré de la thématique Catalogue des radiolaires cénozoïques coordonnée par Luis O'DOGHERTY