Accueil

Mauled by a rhinoceros: the final years of Alfred Duvaucel (1793-1824) in India

Kees ROOKMAAKER

en Zoosystema 41 (14) - Pages 259-267

Publié le 02 juillet 2019

Victime d’un rhinocéros : les dernières années d’Alfred Duvaucel (1793-1824) en Inde

Lors de ses visites en Inde et en Asie du Sud-Est de 1817 à 1824, Alfred Duvaucel, beau-fils de Georges Cuvier, collecta des animaux pour le Muséum d’Histoire naturelle de Paris, en France. Au début de l’année 1823, il partit de Chandernagor pour remonter le Gange, ayant l’intention d’atteindre le Népal ou le Tibet. Lors d’un bref arrêt près de Sakrigali, dans les collines de Rajmahal, dans le Bihar, il fut attaqué par un rhinocéros et grièvement blessé le 24 janvier 1823. Après avoir été soigné à Bhagalpur, il renonça à ses projets et retourna à Calcutta. Il succomba à ses blessures, aggravées par des accès de dysenterie, lors de son voyage de retour à Madras en août 1824. Ses lettres, écrites dans les collines de Rajmahal, furent publiées par Jean-Jacques Coulmann en 1862. Les documents zoologiques rassem­blés furent examinés par son oncle Frédéric Cuvier, qui inséra de nombreux détails ainsi que des notices biographiques dans son Histoire naturelle des mammifères. La présence de rhinocéros dans les collines de Rajmahal est souvent signalée jusqu’aux environs de 1850, cependant l’identité spécifique de ces animaux est incertaine en l’absence de spécimens survivants. Le rhino­céros exposé au Muséum zoologique de Strasbourg serait celui ayant tué Duvaucel, mais comme il s’agit d’un rhinocéros de Sumatra à deux cornes, inconnu dans la région du Bihar, une enquête plus approfondie est nécessaire.

Mots-clés :

Exploration, rencontre animale, Duvaucel, Cuvier, Muséum national d’Histoire naturelle.

Télécharger l'article complet au format PDF