Accueil

First record of the enigmatic genus Redudasys Kisielewski, 1987 (Gastrotricha: Macrodasyida) from the Northern hemisphere

Tobias KÅNNEBY & Mary K. WICKSTEN

en Zoosystema 36 (4) - Pages 723-734

Publié le 26 décembre 2014

Première signalisation du genre énigmatique Redudasys Kisielewski, 1987 (Gastrotricha: Macrodasyida) dans l’hémisphère nord

Les Gastrotriches Metschnikoff, 1865 forment un petit phylum d’animaux acoelomates, communs à la fois dans l’environnement marin et en eau douce. À ce jour, près de 800 espèces sont connues à travers le monde. L’ordre Macrodasyida Remane, 1925 [Rao & Clausen, 1970] est presque exclusivement marin, sauf les genres Marinellina Ruttner-Kolisko, 1955 et Redudasys Kisielewski, 1987 qui sont rares. Dans cette étude, nous présentons des données morphologiques et moléculaires pour une espèce potentiellement nouvelle de Redudasys originaire de l’aquifère d’Edwards, Texas, USA. Il s’agit de la première signalisation dans l’hémisphère nord pour ce genre, précédemment mentionné uniquement du Brésil. Le spécimen du Texas, désigné ici comme Redudasys sp. possède une seule paire de tubes adhésifs antérieurs et est considérablement plus petit que les spécimens rapportés du Brésil. Les données moléculaires des gènes 18S rRNA et COI mtDNA supportent l’hypothèse d’une parenté étroite de Redudasys sp. avec Redudasys fornerise Kisielewski, 1987. Les données barcode sont fournies pour les Redudasys sp. et R. fornerise. La faible quantité de matériel obtenu ne justifie pas la description d’une nouvelle espèce, mais la signalisation est certainement importante du point de vue biogéographique. La colonisation et l’invasion d’espèces marines dans les habitats d’eau douce, en particulier ceux de l’aquifère d’Edwards, sont discutées. Bien que certains gastrotriches marins semblent avoir une capacité étonnante à s’adapter aux changements de salinité, Redudasys est probablement une relicte marine.

 

Mots-clés :

Redudasyidae, biogéographie, écoulement artésien, aquifére d’Edwards, Texas, signalisation nouvelle.

Télécharger l'article complet au format PDF