Accueil

Taxonomic study on the molluscs collected during the Marion-Dufresne expedition (MD55) off SE Brazil: the Naticidae (Mollusca: Caenogastropoda)

Luiz Ricardo L. SIMONE

en Zoosystema 36 (3) - Pages 563-593

Publié le 26 septembre 2014

Étude taxonomique des mollusques collectés pendant la campagne Marion-Dufresne (MD55) au large du sud est du Brésil : les Natacidae (Mollusca: Caenogastropoda)

L’étude taxonomique des Naticidae Guilding, 1834 d’eaux profondes collectés pendant la campagne MD55 au large du sud est du Brésil revèle la présence de onze espèces, dont neuf sont nouvelles. Un genre nouveau est décrit Microlinices n. gen., principalement caractérisé par la très petite taille de sa coquille (5-8 mm) aux murs épais et non pigmentés, un callus peu épais, un ombilic large sans pli central, un opercule corné, l’absence d’yeux, l’osphradium légèrement pédonculé, le pénis situé à la droite ou ventralement au tentacule céphalique droit et le anneau nerveux très concentré ; Microlinices n.gen. est trouvé en eaux profondes. Les taxa suivants sont ici traités : Microlinices latiusculus n. gen., n. sp., l’espèce type, trouvée au large de Rio de Janeiro (RJ) 430-450 m (anatomie décrite) ; M. ibitingus n. gen., n. sp., au large de Espírito Santo (ES) et RJ, 640-1575 m (anatomie décrite) ; M. benthovus n. gen., n. sp., même distribution, 607-1575 m (anatomie décrite) ; M. ombratus n. gen., n. sp., au large ES, 1500-1575 m ; M. apiculus n. gen., n. sp., au large ES, 367 m ; M. gaiophanis n. gen., n. sp., au large RJ, 830 m ; Natica jukyriuva n. sp., au large ES, 295-620 m ; N. pipoca n. sp., au large ES, 15 m ; N. juani Costa & Pastorino, 2012, au large ES, 52-105 m, ce qui étend sa répartition géographique au nord, à ES et l’île de Trindade ; un opercule de Natica (ss) sp., au large ES, 295 m ; Eunaticina abyssalis n. sp., au large ES, 1500-1575 m. Natica Scopoli, 1777 ss et Eunaticina Fisher, 1885 sont répertoriés des côtes brésiliennes pour la première fois. Les caractères phénotypiques des trois espèces dont l’anatomie est décrite et qui représentent le nouveau genre Microlinices n. gen., sont codés et intégrés dans une analyse cladistique plus large (Simone 2011), sans inclusion de caractère nouveau. Les trois espèces forment une groupe monophylétique au sein des Naticoidea Guilding, 1834 basaux, supporté par 20 synapomorphies.

 

Mots-clés :

Brésil, Anatomie, Naticidae, Caenogastropoda, Deep-water, espèces nouvelles, genre nouveau.

Télécharger l'article complet au format PDF