Accueil

The centipede genus Clinopodes C. L. Koch, 1847 (Chilopoda, Geophilomorpha, Geophilidae): reassessment of species diversity and distribution, with a new species from the Maritime Alps (France)

Lucio BONATO, Étienne IORIO & Alessandro MINELLI

en Zoosystema 33 (2) - Pages 175-205

Publié le 30 juin 2011

Le genre Clinopodes C. L. Koch, 1847 (Chilopoda, Geophilomorpha, Geophilidae) : révision de la diversité et de la répartition des espèces, avec la description d’une nouvelle espèce des Alpes-Maritimes (France)

La diagnose, la définition, la taxonomie des espèces et la répartition du genre Clinopodes C. L. Koch, 1847 (Chilopoda, Geophilomorpha, Geophilidae) sont ici révisées par l’intégration de nouvelles données dûes à l’examen de diverses collections et à une consultation étendue de la bibliographie, et qui fournissent de nouvelles preuves de sa diversité morphologique. Clinopodes est bien distinct de tous les autres genres de Geophilidae par la combinaison de plusieurs caractères, particulièrement en ce qui concerne le segment forcipulaire, les sternites du tronc et les pattes terminales. Ce genre est largement réparti dans le sud-est de l’Europe, des Alpes au Caucase. Un total de 10 espèces est reconnu valide ici, et ces dernières se différencient les unes des autres par des caractères concernant principalement le coxosternum forcipulaire et l’arrangement des pores sternaux et coxaux : C. carinthiacus (Latzel, 1880) n. stat. ; C. caucasicus (Selivanov, 1884) n. comb., auparavant Geophilus caucasicus ; C. escherichii (Verhoeff, 1896) ; C. flavidus C. L. Koch, 1847 ; C. intermedius Dărăbanţu & Matic, 1969 ; C. latisternus (Attems, 1947) n. comb., auparavant Pleurogeophilus latisternus ; C. rodnaensis (Verhoeff, 1938) ; C. skopljensis (Verhoeff, 1938) ; C. verhoeffi n. nom. (pour Geophilus flavidus porosus Verhoeff, 1934) ; C. vesubiensis n. sp. Il est démontré que Geophilus lindbergi (Loksa, 1948) n. comb. a été classé par erreur dans le genre Clinopodes. Clinopodes vesubiensis n. sp. est décrit d’une aire restreinte dans les Alpes-Maritimes, en limite occidentale de répartition du genre ; cette aire est disjointe de celle de l’espèce morphologiquement la plus proche, C. carinthiacus, suggérant que les origines de la différenciation et de la colonisation du genre à l’intérieur des Alpes sont plus complexes que ce qui était supposé auparavant.

Mots-clés :

Chilopoda, Geophilomorpha, Geophilidae Clinopodes, Alpes-Maritimes, Clinopodes vesubiensis n. sp., espèce nouvelle.

Télécharger l'article complet au format PDF