Accueil

Révision des Higonius Lewis, 1883, et genres apparentés (Insecta, Coleoptera, Brentidae)

Antoine MANTILLERI

fr Zoosystema 31 (4) - Pages 899-943

Publié le 31 décembre 2009

Les genres Higonius Lewis, 1883, Taphrocomister Senna, 1895, Higonodes Zimmerman, 1994, Pseudohigonius Damoiseau, 1987, et Neohigonius Goossens, 2005, sont révisés. Cinq nouvelles espèces sont décrites : Higonius apicalis n. sp. de Sulawesi, H. philippinensis n. sp. des Philippines et Taïwan, H. bituberculatus n. sp. et H. myersi n. sp. de Nouvelle-Guinée et enfin H. spongiosus n. sp. de Bornéo. Plusieurs nouvelles synonymies sont effectuées : Higonius niassicus Senna, 1893 = H. nudus Kleine, 1920 ; H. hirsutus Senna, 1893 = H. bilobicollis Senna, 1898 = H. malayanus Mantilleri, 2007. L’aire de répartition des différentes espèces est précisée. Suite à cette révision taxonomique, une analyse phylogénétique cladistique portant sur 35 caractères tirés de la morphologie des adultes a été réalisée ; celle-ci confirme la validité des genres basaux Pseudohigonius et Neohigonius, mais montre que le genre Higonius est polyphylétique si les genres monotypiques Higonodes et Taphrocomister n’y sont pas inclus. Ceux-ci sont donc rétrogradés au rang de sous-genre du genre Higonius et une nouvelle combinaison est proposée : Higonius (Taphrocomister) singularis (Senna, 1895) n. comb., tandis que Higonodes novenarius (Damoiseau, 1987) redevient Higonius (Higonodes) novenarius Damoiseau, 1987. Les espèces du genre Higonius sont donc réparties en trois sous-genres : Taphrocomister (avec H. apicalis n. sp., H. grouvellei, H. reconditus et H. singularis), Higonodes (avec H. niassicus, H. novenarius et H. philippinensis n. sp.) et Higonius s.s. (avec H. angustirostris, H. bituberculatus n. sp., H. cilo, H. crux, H. hirsutus, H. myersi n. sp., H. perpusillus, H. poweri, H. spongiosus n. sp. et H. trisulcatus). Une hypothèse biogéographique est finalement avancée afin d’expliquer la répartition actuelle des trois genres Pseudohigonius, Neohigonius et Higonius.

Mots-clés :

Insecta, Coleoptera, Brentidae, Higonius, Neohigonius, Pseudohigonius, Gondwana, Asie du Sud-Est, Australie, Nouvelle-Guinée, révision, phylogénie, biogéographie, nouvelles espèces.

Télécharger l'article complet au format PDF