Accueil

Plasmodium (Apicomplexa) of the skylark (Alauda arvensis)

Jean-Marc CHAVATTE, Virginie GRÈS, Georges SNOUNOU, Alain CHABAUD & Irène LANDAU

en Zoosystema 31 (2) - Pages 369-383

Publié le 26 juin 2009

Plasmodium (Apicomplexa) de l’alouette des champs (Alauda arvensis)

Trente alouettes (Alauda arvensis) dont certaines étaient porteuses de Plasmodium ont été capturées dans le département des Landes au cours de leur migration postnuptiale. La prévalence est faible (6/30) et la diversité intra-spécifique importante (14 espèces). Cinq espèces sont morphologiquement indistinguables de celles de la pie de la région parisienne : Plasmodium dorsti, P. bioccai, P. ghadiriani, P. dherteae, P. relictum quentini n. subsp. ; deux sont connues d’autres oiseaux : P. rouxi et P. hexamerium. Plasmodium alaudae (Celli & Sanfelice, 1891), est redéfini ici. Enfin, cinq espèces sont nouvelles : P. reniai n. sp., P. coluzzii n. sp., P. caloti n. sp., P. ginsburgi n. sp., P. jeanriouxi n. sp. et une Plasmodium sp. est décrite non nommée. Le parasitisme de l’alouette, oiseau grégaire et migrateur, est comparé à celui de la pie, oiseau solitaire et sédentaire.

Mots-clés :

Apicomplexa, Plasmodium, Alauda arvensis, oiseau grégaire migrateur, Pica pica, oiseau solitaire sédentaire, espèces nouvelles.

Télécharger l'article complet au format PDF