Accueil

A world-wide review of species of the deep-water crangonid genus Parapontophilus Christoffersen, 1988 (Crustacea, Decapoda, Caridea), with descriptions of ten new species

Tomoyuki KOMAI

en Zoosystema 30 (2) - Pages 261-332

Publié le 27 juin 2008

Révision mondiale des espèces du genre d’eaux profondes Parapontophilus Christoff ersen, 1988 (Crustacea, Decapoda, Caridea, Crangonidae), et description de dix nouvelles espèces.

Une révision mondiale des espèces du genre Parapontophilus Christoffersen, 1988 (Decapoda, Caridea, Crangonidae) est présentée. Cette étude est basée sur la grande collection rassemblée par les campagnes françaises dans l’Atlantique oriental, l’océan Indien occidental et le Sud-Ouest du Pacifique, ainsi que sur d’autres récoltes provenant de divers muséums et institutions dans le monde. Dix-huit espèces, comprenant dix espèces nouvelles, sont considérées ; elles sont classées en deux groupes : le groupe P. gracilis (Smith, 1882) et le groupe P. modumanuensis (Rathbun, 1906). Le premier comprend 11 espèces : P. gracilis (espèce type du genre), P. abyssi (Smith, 1884), P. junceus (Bate, 1888), P. profundus (Bate, 1888), P. occidentalis (Faxon, 1893), P. talismani (Crosnier & Forest, 1973), P. cornutus n. sp., P. cyrton n. sp., P. difficilis n. sp., P. geminus n. sp., et P. longirostris n. sp. Le second regroupe sept espèces : P. modumanuensis (Rathbun, 1906), P. demani (Chace, 1984), P. caledonicus n. sp., P. juxta n. sp., P. psyllus n. sp., P. sibogae n. sp. et P. stenorhinus n. sp. Six taxons décrits comme espèces par leurs auteurs et occasionnellement traités comme sous-espèces de P. gracilis, à savoir : P. gracilis, P. abyssi, P. junceus, P. profundus, P. occidentalis, et P. talismani, sont ici maintenus au rang d’espèce du fait de l’existence de différences morphologiques et du recouvrement partiel de leurs répartitions géographiques ou bathymétriques. Toutes les espèces sont décrites et illustrées. Les synonymies de Pontophilus Challengeri Ortmann, 1893 avec Parapontophilus abyssi et de Pontophilus occidentalis var. indica de Man, 1918 avec Parapontophilus junceus sont confirmées. Une clé d’identification pour toutes les espèces de Parapontophilus est proposée, mais elle devra être utilisée avec précaution à cause des variations intraspécifiques présentées par de nombreuses espèces. Les répartitions bathymétriques et géographiques sont également rassemblées. Toutes les espèces à l’exception de P. sibogae n. sp. se trouvent exclusivement à des profondeurs supérieures à 200 m et trois espèces, P. abyssi, P. occidentalis, et P. talismani, habitent des profondeurs abyssales supérieures à 3000 m. Parapontophilus sibogae habite les eaux côtières, les deux seuls exemplaires connus ayant été récoltés à 11 m de profondeur. Deux espèces, P. gracilis et P. talismani, paraissent limitées à l’Atlantique où elles sont largement répandues. Trois espèces, P. abyssi, P. longirostris n. sp. et P. juxta n. sp. se trouvent dans l’océan Indien, P. abyssi étant également largement répandu dans l’Atlantique et P. longirostris atteignant le Pacifique central. Parapontophilus occidentalis semble confiné à l’Est-Pacifique. Les autres espèces occupent l’Ouest du Pacifique jusqu’à la Polynésie.

Mots-clés :

Crustacea, Decapoda, Caridea, Crangonidae, Parapontophilus, révision taxonomique, espèces nouvelles

Télécharger l'article complet au format PDF