Accueil

Chitons (Mollusca, Polyplacophora) from Rapa, the southernmost island of Polynesia

Enrico SCHWABE & Pierre LOZOUET

en Zoosystema 28 (3) - Pages 617-633

Publié le 29 septembre 2006

Chitons (Mollusca, Polyplacophora) de Rapa, l’île la plus méridionale de Polynésie

L’atelier RAPA 2002 a permis de récolter la première collection complète de Polyplacophora de l’île de Rapa (archipel des Australes). Trois genres et trois espèces, dont deux nouvelles pour la science, sont représentés. L’isolement de l’île de Rapa peut expliquer l’originalité de cette petite faune de Polyplacophora. Les deux nouvelles espèces sont : Leptochiton hiriensis n. sp. et Chiton (Rhyssoplax) rapaitiensis n. sp. Chiton (Rhyssoplax) rapaitiensis n. sp., l’espèce la plus commune (83 % des spécimens), est incubatrice. Leptochiton hiriensis n. sp. diffère de ses congénères de la même taille par la sculpture des valves, qui comporte des stries de croissances concentriques dans la zone centrale et des nodules disposés de façon concentrique dans la valve de tête, la région postmucronale de la valve de queue, et les zones latérales. Chiton (Rhyssoplax) rapaitiensis n. sp. est comparé aux espèces voisines C. (R.) linsleyi (Burghardt, 1973), C. (R.) rhynchotus (de Rochebrune, 1884), et C. (R.) maldivensis (E. A. Smith in Gardiner, 1903). En plus de sa petite taille, la nouvelle espèce diffère par la sculpture tegmentaire et par l’ornementation de l’écaille de la ceinture dorsale. Onithochiton lyellii (Sowerby, 1832) est connue des îles Gambier et Pitcairn. Les radulas de Chiton rapaitiensis n. sp. et O. lyellii sont décrites et figurées au microscope électronique à balayage.

Mots-clés :

Mollusca, Polyplacophora, Polynésie française, Rapa, espèce incubatrice, espèces nouvelles.

Télécharger l'article complet au format PDF