Accueil

Two new species of Nippostrongylinae (Nematoda, Trichostrongylina, Heligmonellidae), coparasites of Mastomys natalensis (Muridae, Murinae) from Benin

Malick DIOUF, Is-Haquou DAOUDA & Marie-Claude DURETTE-DESSET

en Zoosystema 27 (1) - Pages 27-35

Publié le 31 mars 2005

Deux nouvelles espèces de Nippostrongylinae (Nematoda, Trichostrongylina,Heligmonellidae), coparasites de Mastomys natalensis (Muridae, Murinae) auBénin

Deux nouvelles espèces d’Heligmonellidae, coparasites de Mastomys natalensis au Bénin, sont décrites. Heligmonina kotoensis n. sp. appartient aux espèces dont la bourse caudale est de type 1-3-1 pour le lobe droit et 1-4 pour le lobe gauche. Chez H. kotoensis n. sp., H. thamnomysi (Durette-Desset, 1966) et H. bignonensis Diouf, Bâ & Durette-Desset, 1997, la côte dorsale est profondément divisée. Heligmonina kotoensis n. sp. se différencie d’H. thamnomysi par la forte asymétrie des côtes 8 et par un synlophe différent. Elle se différencie d’H. bignonensis par la longueur de l’aile gauche, plus petite que le diamètre du corps, par une côte 8 gauche épaisse et par la longueur du vestibule, deux fois plus longue que celle du sphincter. Neoheligmonella lamaensis n. sp. est proche de N. mastomysi Diouf, Bâ & Durette-Desset, 1998 et de N. skirringi Diouf, Bâ & Durette-Desset, 1998, toutes deux parasites de Mastomys erythroleucus originaire de Casamance, par les caractères du synlophe (crête dorsale de la carène bien développée, crêtes ventrales sans gradient de taille). Neoheligmonella lamaensis n. sp. se différencie des deux espèces par le rapport de la longueur des spicules sur la longueur du corps et de N. mastomysi par le nombre de crêtes cuticulaires et des côtes 8 naissant symétriquement sur la côte dorsale. Elle se distingue de N. skirringi par la longueur de la crête dorsale de la carène, plus petite que la crête ventrale et par des côtes 2 et 3 orientées parallèlement au corps.

Mots-clés :

Nematoda, Trichostrongylina, Heligmosomoidea, Heligmonellidae, Nippostrongylinae, Heligmonina kotoensis n. sp., Neoheligmonella lamaensis n. sp., Muridae, Bénin, parasites, nouvelles espèces.

Télécharger l'article complet au format PDF